jeudi 19 mai 2022

Les personnes handicapées reçoivent les badges d’accès au pont de Ngueli

Mar 23, 2022

La plateforme revendicative des droits et intérêts des personnes handicapées au Tchad a organisé une cérémonie de remise des badges hier aux personnes en situation de handicap. Objectif : leur permettre la traversée du pont vers Kousseri une ville camerounaise dans l’exercice de leurs activités génératrices de revenus. La cérémonie dans les locaux de l’école FDAR au quartier Chagoua. Reportage

Ce sont des personnes à mobilité réduite visiblement contentes qui ont reçu des badges d’accès à la ville Kousseri pour le trafic des produits recommandés. Ils sont plus de 200 personnes à obtenir ce permis de traverser. Le badge contient les informations sur le profil du détenteur : nom et prénom, la photo et le numéro de matricule. Il est destiné à une utilisation personnelle. Les engins à moteur ou non des personnes handicapées sont eux aussi immatriculés afin de permettre aux agents douaniers d’identifier les personnes handicapées qui vont traverser la frontière. La cérémonie a commencé avec la remise d’une attestation de reconnaissance décernée à la ministre de la femme, de la Famille et de la Protection de la petite enfance Amina Priscille Longoh. Pour son engagement, son sens d’altruisme et sa politique sociale pour le bien-être des personnes handicapées.

Dans son mot de circonstance, le porte-parole des personnes en situation de handicap Ali Hossimbété Justin remercie ses camarades de lutte pour leur courage et les exhorte à se comporter en personne responsable dans l’exercice de leurs activités. La conseillère nationale de transition Haram Moussa Alkhali elle, encourage les personnes handicapées avant de les demander de faire preuve de responsabilité pour le bien de toute la couche. « Vous n’êtes pas appelés à trafiquer les produits comme la drogue, les armes à feu et autres. Respectez les consignes données par les autorités sur les produits qui doivent entrer dans le territoire tchadien et tout ira pour le bonheur de tous », précise-t-elle. Elle ajoute que la personne à mobilité réduite doit vivre normalement comme les autres. Raison pour laquelle, le gouvernement a fini par leur donner accès au pont de Ngueli pour leurs activités de survie.

Le représentant de la ministre de la femme, de la Famille et de la Protection de la petite enfance Hassane Manké Homa félicite les récipiendaires avant de les rappeler à l’utilisation personnelle et rationnelle du badge. Il rappelle les conditions du gouvernement qui sont celles qui consistent à ne pas trafiquer les produits prohibés. « Quand certaines personnes vont vous demander de faire sortir tel ou tel produit non recommandé, déclinez simplement l’offre. Vous devez faire preuve de maturité pour trouver aux autorités qu’ils n’ont pas tord de vous faire confiance », affirme-t-il. Hassane Manké indique aussi que tous les regards des autorités sont désormais tournés vers les personnes handicapées pour voir s’ils vont déroger à règle. Quelques conseils pratiques et orientations sont donnés à ces dernières. La dernière étape reste les formalités douanières.

Kouladoum Mireille Modestine
Ousmane Bello Daoudou

  1. Arts & Culture
  2. Musique
  3. Mode-Beauté

Vos Annonces sur votre site Ialtchad Presse