dimanche 22 mai 2022

Manifestation contre les frais de dossiers de bac

Mar 08, 2022

Les élèves des classes de terminales, candidats au baccalauréat session 2022 des lycées technique commercial et Félix Eboué ont manifesté lundi 7 mars contre l’augmentation des frais des dossiers des candidats libres fixés à 25 000 francs CFA. Ils estiment que cette somme est exorbitante pour leurs condisciples. Mais la direction générale de l’office national des examens et concours du supérieur (ONECS), recadre les élèves en disant que les frais d’inscription pour les candidats officiels au baccalauréat n’ont fait l’objet d’aucune augmentation. Reportage.

Les élèves des classes de terminale des lycées publics de N’Djamena, candidats officiels au baccalauréat, session 2022, ne sont pas contents de la direction générale de l’office national des examens et concours du supérieur (ONECS). Et pour exprimer leur mécontentement, ceux des deux lycées voisins, lycée Félix Eboué et Lycée technique commercial ont manifesté ce lundi contre l’augmentation des frais des dossiers. Selon les élèves, l’ONECS a doublé les frais du dépôt des dossiers qui étaient de 5000 f CFA, à 10.000 francs pour la session 2022 pour les candidats officiels et de 15. 000 à 25.000 francs pour les candidats libres.

Pour Doumdouba Alain, élève en classe de terminale au lycée Félix Eboué, certains élèves ont fait leur dépôt avec 5000 francs et l’ONECS vient augmenter les frais à la dernière heure. Il pense que les autorités de l’ONECS doivent revenir à leur meilleur sentiment et annuler le décret. À son avis, si l’ONECS ne revient sur sa décision, ils vont continuer de manifester jusqu’à satisfaction. Abondant dans le même sens, Oumy Mahamat, élève en classe de terminale au lycée technique commercial, 25.000 francs, c’est trop. Selon elle, c’est une manière d’empêcher les enfants de pauvres de composer. La jeune élève souligne aussi que certains élèves n’ont pas de parents et se débrouillent eux-mêmes pour leur scolarité. Oumy Mahamat a relevé la brutalité des policiers qui entrent dans les salles de classe pour réprimer les élèves.  Le samedi dernier, les élèves de terminale du lycée de Gassi ont écrit à leur proviseur scientifique pour exprimer leur opposition au nouveau décret de l’ONECS concernant les candidats libres. Ces élèves ont aussi annoncé à leur proviseur que si rien n’est fait, ils vont descendre dans les rues.

Mais le directeur général de l’ONECS, le Pr Bakari Abbo, rassure tous les candidats officiels du baccalauréat session 2022 que les frais d’inscription n’ont pas augmenté d’un iota. Selon lui les frais sont de 5000 f CFA pour les candidats officiels. Au sujet des candidats officiels, le DG explique que les listes sont transmises par le Ministère de l’Éducation nationale à l’ONECS et sur cette base qu’il travaille. Le Pr Bakari Abbo souligne qu’il y’a des proviseurs véreux qui cherchent à sacrifier le système éducatif tchadien et qui s’apprêtent à ce jeu terrible. « Cette année nous avons malheureusement pris toutes les dispositions nécessaires pour regarder à la loupe cet état de fait. Raison pour laquelle, il y’a agitation », dit-il. À son avis, ces proviseurs sont déjà ciblés et le service de sécurité est saisi pour ce qui est de droit.

À propos des candidats libres, le DG de l’ONECS précise qu’ils ne sont pas dans le système. « Nous sommes surpris que ces élèves des lycées qui sont des candidats officiels s’adonnent à de telles pratiques, au lieu de préparer leurs examens, ils perdent inutilement le temps en suivant les autres », regrette l’enseignant chercheur. Il note que les candidats libres sont généralement les travailleurs et les gens qui ont plus de 25 ans. Le Pr Bakari Abbo souligne que ce n’est pas l’ONECS qui prend des décisions. Il y’a le conseil d’administration, le Ministère de l’Enseignement supérieur, le Ministère de l’Éducation nationale et l’Assemblée nationale avec les recteurs d’académie qui prennent de bonnes décisions pour contrecarrer les pratiques néfastes tendant à nuire le système éducatif tchadien..

Jules Doukoundjé

  1. Arts & Culture
  2. Musique
  3. Mode-Beauté

Vos Annonces sur votre site Ialtchad Presse