jeudi 20 janvier 2022

« Je ne suis pas un homme seul, … », Succès Masra

Jan 09, 2022

Une marée humaine a pris d’assaut hier 8 janvier 2022 le stade Idriss Mahamat Ouya (IMO) de N’Djamena, capitale tchadienne. C’était à l’occasion du grand meeting tenu par le leader du parti les Transformateurs Dr Succès Masra. Les personnalités telles que, Bedoumra Kordjé, prof Avockssouma Djona, le vice-président de l’UST ont témoigné l’évènement. Reportage.

« Je ne suis pas un homme seul, vous êtes la preuve et votre massive présence le prouve suffisamment. Il y a un temps pour toute chose. Un temps pour ramper, un temps pour se mettre debout et marcher tête haute pour exiger de s’asseoir à la table de justice et de l’égalité », a dit Dr succès Masra, président du parti Les Transformateurs à l’entame de son discours. Il affirme que la justice élève une nation et est au-dessus de tout. Il rajoute sa phrase fétiche, quand le chemin est dur, seuls les durs tracent le chemin. Il poursuit en signifiant que ces efforts, les transformateurs les ont fournis dans la soif, dans la faim, dans les larmes. « Vous connaissez votre destination et là où se trouve votre cœur se trouve votre trésor. Nous avons parcouru déjà ensemble, la moitié du chemin. Rien ne nous arrêtera pour arriver à la terre promise. Une terre de légalité, de la dignité, de la protection et des opportunités pour chaque Tchadien et chaque Tchadienne ».

Succès Masra dans s’adresse à son public en soutenant que personne ne peut enlever l’amour qu’ils éprouvent pour leur pays. Il se dit fier d’un peuple exceptionnel qui sait ce qu’il veut, « le moment est venu pour le Tchad de réussir son dialogue intergénérationnel ». Dr Masra fait la promesse de ne pas trahir la mémoire des martyrs, selon lui, tombés lors des marches. D’un ton ferme, il dit que les Transformateurs n’abandonneront jamais cette lutte contre l’apartheid et de l’injustice au Tchad. « Vous êtes un tapis dont la beauté dépend de la diversité de ses couleurs. Voilà le Tchad que nous voulons bâtir aujourd’hui. Plus rien ne doit se faire sans nous dans notre pays. Nous ne voulons pas un Tchad des privilégiés d’un côté et des oubliés de la République de l’autre. Mais un Tchad sur ses deux jambes », dit-il. Il soutient que les Tchadiens veulent un Tchad sans la domination des militaires sur les civils et pas plus celle des civils sur les militaires. Il faut plutôt un pays qui sait combiner la force des militaires et l’intelligence du peuple, rajoute-t-il.

Dans un stade IMO plein à craquer, l’opposant politique estime que la mobilisation de ses camarades écrit l’une de plus belles pages de l’histoire du Tchad. C’est le plus grand rassemblement dans ce pays, dit-il. L’homme politique évoque que le peuple est pour la justice et pour la légalité. « Chers compatriotes, nous sommes sur un plus grand chantier. Je vois les finissions des travaux vers la fin de la transition. Le chantier sur lequel est la nation tchadienne est la construction d’un stade de 1284 000 km carrés pour les fils de bergers et d’agriculteurs que nous sommes », clame Dr succès.

Destin individuel, destin collectif

Dr succès Masra affirme que les Transformateurs ne craignent rien dans leur marche de la vallée, « le Dieu de la justice sortira son épée pour rendre justice et le rangera que lorsqu’il finit de faire ce travail. Il n’y a pas des vœux entre nous, ce qui compte pour nous c’est l’engagement. Votre patriotisme se transforme en une énergie renouvelable pour illuminer le chemin dur. » Le président des transformateurs affirme que le soleil qui se couche sur N’Djamena annonce un jour nouveau.

« Le Tchad a eu beaucoup de chefs d’État, mais non des hommes d’État ». Beaucoup ont eu le pouvoir, mais sans sens de service, constate-t-il. Selon lui, rien ne peut se faire sans une grande générosité ni un don de soi. Il exhorte ses camarades de ne pas plus être complexés face à qui que ce soit. Il demande aux partenaires historiques du Tchad à considérer le peuple tchadien.

Le président des transformateurs a réitéré sa reconnaissance pour le retour au bon sens des autorités. Cela a permis l’accès au stade IMO pour ce meeting, précise-t-il, avant d'ajouter que les transformateurs sont des gens bienveillants.

Moyalbaye Nadjasna

  1. Arts & Culture
  2. Musique
  3. Mode-Beauté

Vos Annonces sur votre site Ialtchad Presse