vendredi 3 décembre 2021

UNET sensibilise les étudiants

Nov 20, 2021

L’Union National des Étudiants du Tchad (UNET), section de N’Djamena, a lancé depuis le 17 novembre dernier une caravane de sensibilisation dans toutes les universités de N’Djamena. Après les facultés d’Ardepdjoumal et Farcha, la caravane est ce 19 novembre au campus de Toukra. Cette activité vise à amener les étudiants à adopter un comportement responsable vis-à-vis de la population lors de leur passage dans la ville. Le vice-doyen Dr Mackaye Moursal, les coordonnateurs et les délégués des étudiants sont de la partie. Reportage.

Tout est parti du constat fait dans la ville lors du passage des étudiants pour leurs universités respectives. Ils insultent, provoquent, voir crachent sur les paisibles citoyens. Certains fument dans les bus. D’autres encore ne s’entendent pas  avec les billettistes et les chauffeurs. C’est pour mettre fin à ce comportement que cette campagne est organisée.  Tous comportements malsains au sein des universités nécessitent une sensibilisation pour un changement de comportement. C’est aussi pour leur donner une petite notion sur la protection des biens publics.

 L’amphithéâtre de la faculté de langues, lettres, arts et communication est bondé d’étudiants venus pour la circonstance. Le secrétaire général de L’UNET, section de N’Djamena, Yaya Barkaï Mahamat a tout d’abord expliqué à ses condisciples certains articles qui réglementent l’université de N’Djamena. Pour lui, les étudiants sont très mal vus par leurs concitoyens. Donc il faut les sensibiliser. « Il est inconcevable que les étudiants, futurs cadres de demain, adoptent des comportements insolents vis-à-vis de leurs concitoyens.  Ils sont censés être responsables et respectables parce que le bon exemple doit venir d’eux », affirme-t-il. Il ajoute que les mauvais comportements les amènent à briser les vitres de leurs bus et de leurs amphithéâtres. Certains étudiants reconnaissent que  parmi eux plusieurs se cachent derrière l’ambiance universitaire pour s’adonner à des exagérations. Toutefois, il précise que ces camarades sont conscients du fait que la population se plaint de leur comportement, surtout quand ils sont dans leurs bus. Il les exhorte désormais à faire preuve de maturité.

C’est aussi l’occasion pour les étudiants de poser quelques questions de compréhension à leurs leaders. Le débat tourne autour de la répartition des bus dans les différents axes. La fermeture du restaurant très tôt pendant les mois de ramadan. En rappel, les bus qui quittent les lieux à 11h les vendredis au lieu de 13 comme prévu. Le secrétaire général de l’UNET qui écoute avec beaucoup d’attention ses camarades répond que tous les chauffeurs des bus universitaires sont de confession musulmane. Il estime tout de même que cela n’est pas une excuse pour quitter tôt et abandonner les étudiants. Le responsable des étudiants de l’université de N’Djamena souligne que toutes les doléances seront portées à la hiérarchie afin qu’une solution soit trouvée. Le secrétaire général de l’UNET annonce que le centre national des œuvres universitaires a déjà réceptionné 37 bus. Les universités vont bientôt les recevoir. Il compte demander les autorités du centre national des œuvres universitaires (CNOU) pour que l’université de N’Djamena reçoive au moins 20 bus.

Kouladoum Mireille Modestine


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/ialtchad18/public_html/templates/ts_dailytimes/html/com_k2/templates/default/item.php on line 356
  1. Arts & Culture
  2. Musique
  3. Mode-Beauté

Vos Annonces sur votre site Ialtchad Presse