vendredi 3 décembre 2021

URT, un nouveau parti dans l’arène politique

Oct 24, 2021

Un nouveau parti, dénommé Union pour la Refondation du Tchad (URT) vient de voir le jour. Le président de ce parti, Siddikh Abdelkerim Haggar l’a annoncé ce samedi au cours d’une conférence de presse. Créé le 13 septembre dernier, l’URT est un parti d’obédience socio-démocrate et se caractérise par la création d’un État véritablement démocratique, social et à visage humain. Reportage.

À quelques mois seulement du Dialogue National Inclusif (DNI) qui permettra aux Tchadiens de toutes corporations et obédiences politiques de s’asseoir pour discuter de l’avenir de leur pays, un parti politique vient de naître dans une pléiade des partis politiques déjà existants. C’est au cours d’une conférence de presse que le président de ce nouveau parti Siddikh Abdelkerim Haggar a annoncé la création de son parti dénommé Union pour la Refondation du Tchad (URT) créé 13 septembre dernier. C’est un parti qui se décrit comme social-démocrate.

Pour le président Siddikh Abdelkerim Haggar, dans un échiquier politique national où figurent plus de 200 partis politiques, l’opinion peut paraître dubitative face à la création d’un nouveau parti politique. Selon lui, certains diront que c’est un parti politique de plus, et d’autres penseront que c’est un parti créé pour un agenda quelconque. « Pour nous les fondateurs, ce ne sont pas ces supputations qui nous ont conduits à la création de ce parti. Depuis quelques mois, nous, nous sommes engagés dans une réflexion et une analyse approfondie de la situation sociopolitique de notre pays avec des cadres de haut niveau afin d’avoir une vision claire, définir nos objectifs et parfaire notre programme politique », justifie-t-il. À son avis, l’URT se propose de refonder le Tchad sur la base des valeurs républicaines pour restaurer l’unité nationale et la justice afin d’amorcer un développement socio-économique durable. Selon toujours le nouvel homme politique, son parti va se placer aux côtés des autres politiciens qui ont la même valeur et la même perception d’un Tchad qui ne peut avancer et se construire que dans l’unité, la justice, la paix, le respect des libertés et la démocratie.

Le programme politique du parti URT s’articule autour des grands axes qui visent à refonder le Tchad : reconstruire une justice impartiale, reconstruire une véritable armée nationale, reformer les secteurs sociaux de base, reformer l’administration et organiser les états généraux dans tous les domaines sociaux de base.

Au sujet de la transition, Siddikh Abdelkerim Haggar estime que le CMT a la responsabilité de défendre la patrie, de sécuriser les biens et de personnes, d’éviter le désordre, l’anarchie et l’ébranlement des institutions de l’État et ajoute que les militaires se sont pleinement assumés. Toutefois, il souligne que son parti observe que la perfection n’est pas de mise, tant du point de vue de la représentativité et de la qualité des hommes choisis pour une gestion efficace de la transition. « Malgré ces insuffisances qui ne rassurent pas tous les Tchadiens qui ont été souvent abusés. Nous estimons qu’un minimum existe sur lequel on peut bâtir des lendemains meilleurs », reconnaît le président de l’URT.

L’URT s’inspire des principes de la social-démocratie en vue d’impulser l’avènement d’un monde multipolaire fondé sur le droit des peuples à disposer d’eux-mêmes afin d’amorcer un développement humain, solidaire et durable. Le parti prône un nouveau modèle de développement économique, social et écologique pour redresser le Tchad.

Jules Doukoundjé


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/ialtchad18/public_html/templates/ts_dailytimes/html/com_k2/templates/default/item.php on line 356
  1. Arts & Culture
  2. Musique
  3. Mode-Beauté

Vos Annonces sur votre site Ialtchad Presse