samedi 4 février 2023

Des élèves se prononcent sur la culture de la paix en milieu scolaire

Déc 28, 2022

Après une année de violence entre élèves et élèves, élèves et enseignants, les élèves de différents établissements de la capitale ont donné leur avis à la fin de la journée de formation organisée par le réseau d'éducateurs unis pour la sensibilisation et le soutien aux initiatives tchadiennes en faveur de l'éducation. Ils étaient au micro de Ialtchad Presse ce 28 décembre 2022 au centre Al Mouna dans le 2e arrondissement de la capitale tchadienne, N’Djamena. Vox pop.

Moussa Nadji Abdoul lycée Ibrahim Mahamat Itno en série littéraire. « Mes impressions sur le thème conflit, violence, paix ? Bon, je crois que les différents modules ont été bénéfiques. C'est à notre tour d'aller vers nos camarades élèves pour les sensibiliser sur la violence, pas seulement à l'école, mais aussi au quartier. Il faudra être conscient pour lutter contre la violence. Elle est une mauvaise chose qui divise le Tchad. Nous sommes les futurs cadres de ce pays. Il faut être unis pour construire un meilleur Tchad de demain ».

Mbaitonaye Rosine élève lycée Félix Éboué, en 1re scientifique. « Je trouve que la formation est bonne pour nous les élèves afin de recueillir des informations pour être ambassadeurs auprès de nos amis dans nos établissements respectifs. Je vais leur véhiculer le message pour éradiquer la violence en milieu scolaire et demander de cultiver une nouvelle ère de paix et de cohésion pour le vivre- ensemble ».

Achouak Mahamoud Idriss. « Grâce à cette journée, je fais la connaissance des élèves des autres établissements. La paix est importante et le vivre ensemble en milieu scolaire dans la paix et la solidarité. La violence en milieu scolaire ne reflète pas l'image d'un bon élève ».

Kana Sabine élève de lycée de Walia en seconde S. « Je suis venue pour apprendre à éviter la violence en milieu scolaire, à faire la paix entre les différents établissements et écrire une nouvelle page de paix pour les filles et les fils du Tchad. Ce pays appartient à nous tous. Donc, acceptons-nous les uns et les autres malgré nos différences ».

Ousmane Bello Daoudou

  • AIMEZ / PARTAGEZ AUSSI LA PAGE IALTCHAD PRESSE
    1. Arts & Culture
    2. Musique
    3. Mode-Beauté

    -Vos Annonces sur le site Ialtchad Presse-

    1. Divertissement
    2. Sports
    3. Mon Pays

    Votre Publicité sur Ialtchad Presse