mardi 29 novembre 2022

Carte d’identité gratuite pour 6 mois : les Tchadiens donnent leurs avis

Nov 21, 2022

La carte d'identité nationale (CIN) sera gratuite sur toute l'étendue du territoire national pour une période de 6 mois à compter du 1er décembre a annoncé le président la transition Mahamat Idriss Deby ITNO à Mongo, chef-lieu de la province du Guera lors de sa rencontre avec les autorités provinciales. IalTchad Presse a donné la parole aux citoyens ce 21 novembre 2022 pour recueillir leur avis. Vox pop.

Tchene Désiré Roe Félix : « C'est une très bonne initiative, mais ce n'est pas gratuit pour ceux qui travaillent là-bas parce que tout le monde n'a pas le moyen pour se procurer une carte d'identité pour être un bon citoyen. Les 6 mois permettront à tout le monde de s’en procurer. C'est une bonne chose. J'apprécie. Merci pour cet acte, mais attendons voir. En tout cas la majorité va avoir cette carte »

Galkika Olga : « Il y a 3 jours, je suis venu pour me faire photographier, mais la situation de notre pays m'empêche. Je n'arrive même pas à faire la photo. On me demande de revenir demain à 6h. Ce n’est pas normal. Pour être un bon citoyen, il faut la carte d’identité »

Dimougna Fidel : « Je suis venu pour la carte, mais c'est trop fatiguant, cela fait un mois, je n’ai toujours pas mon numéro national d’identification (NNi). Je leur demande si ma carte est prête, ils ne me disent pas encore. Un mois plus tard pour avoir le reçu j'ai payé 7000 F. Pour le retrait ils m'ont demandé encore 5000 F. Le total fait 17500 F alors que le prix est fixé à 5000 F ». J’habite loin, je suis une victime des inondations qui quitte chez lui en pirogue pour rejoindre la voie bitumée. Ensuite, je prends moto taxi, 500 F à aller et 500 F au retour. Si je prends autobus, je suis en retard. Et on me répond « c'est déjà heure, il n'y a pas le réseau ». Il faut changer le système, c'est mieux ».

Zourmba Mallai : « C’est un peu normal. Est-ce que cette décision serait effective ou bien réalisable ? Si le président décide de le faire, c'est une décision salutaire. Mais je ne pense pas, il peut le dire mais il faut toujours « mouiller la barbe » (corrompre) avant d’être servi. J'espère qu'elle ne serait pas gratuite pour tous ».

Ousmane Bello Daoudou

  • AIMEZ / PARTAGEZ AUSSI LA PAGE IALTCHAD PRESSE
    1. Arts & Culture
    2. Musique
    3. Mode-Beauté

    -Vos Annonces sur le site Ialtchad Presse-

    1. Divertissement
    2. Sports
    3. Mon Pays

    Votre Publicité sur Ialtchad Presse