mardi 29 novembre 2022

Places au CNT: polémiques entre les jeunes

Oct 17, 2022

Les 5 places au Conseil National de transition (CNT) accordées aux jeunes crée  la polémique entre  le Conseil National des Jeunes du Tchad (CNJT)  et les leaders des associations des jeunes. Quelques leaders que nous avons interrogés ce lundi 17 octobre se prononcent. Vox Pop.

Roger Djeraro coordonnateur de Afriyan salut la participation effective des jeunes au DNIS, malgré qu’il a connu quelques irrégularités, mais le résultat reste satisfaisant pour l’instant, dit-il. Sur la question des listes pour les 5 places accordées aux jeunes ils ont pris acte en tant qu’organe participant au dialogue, mais ils ne maîtrisent rien du processus enclenché par le CNJT. « Un appel à  candidatures a été lancé et c’était ouvert à tout le monde. Tout jeune peut déposer juste son CV, sans recommandation de l’organisation à laquelle il appartient. Ce qui ne se faisait pas avant », explique-t-il.

Il ajoute que pour désigner un membre, l’organisation recommande le candidat. Mais cette fois-ci ils ont juste demandé un CV et c’est qui a été fait. « À notre grande surprise, une liste est publiée sur les réseaux sociaux avec les noms des jeunes que nous connaissons et d’autres non. Donc nous n’avons pas des commentaires a faire sur cette liste. Nous laissons le CNJT et les autorités compétentes gérer, nous en tirerons la leçon tout en exprimant notre surprise ».

Pour Otedje Youssouf Nadji Président de la plateforme Synergie d’action  pour la Paix, cette liste ne répond pas aux normes. Ceux qui sont proposés sont invisibles ce sont  des gens inconnus du terrain, dit-il.« Sur cette liste de 20 personnes figure les proches collaborateurs du président de CNJT et ce n’est pas logique. Si cette liste créée la polémique c’est  parce que le CNJT n’a pas fait un bon travail. Ils n’ont  pas pris en compte la question du genre ni les représentants des jeunes dans les provinces» souligne-t-il.

Il ajoute que les résolutions sorties du dialogue ne sont pas prises en compte , les mêmes bêtises se répètent. Rien n’inspire  le changement dans ce pays martel-t -il.

Djimrabey Richard coordinateur du Camojet de la province du logone occidental dit que le CNJT est un cercle d’amis qui se sert des avantages et des privilèges au détriment de la masse de la jeunesse tchadienne.« Nous ne savons pas sur quelles base ou critère le CNJT a choisi les 5 jeunes. Ils ont choisi les gens par affinités, même lors du dialogue. Le président a choisi ses amis et parents et c’est  injuste » révèle-t-il. Il lance un appel au gouvernement à corriger cette injustice. « On ne se retrouve pas du tout, qu’ils  nous disent clairement si le CNJT appartient au MPS si non, on ne comprend rien c’est  comme si la jeunesse a ses limites à N’Djamena. Ils ne tiennent même pas en compte les jeunes des provinces » conclut-il.

Haoua Adoum Ibeth

  • AIMEZ / PARTAGEZ AUSSI LA PAGE IALTCHAD PRESSE
    1. Arts & Culture
    2. Musique
    3. Mode-Beauté

    -Vos Annonces sur le site Ialtchad Presse-

    1. Divertissement
    2. Sports
    3. Mon Pays

    Votre Publicité sur Ialtchad Presse