mardi 27 septembre 2022

La tentative d'assassinat sur Ahmat Haroun Larry

Aoû 14, 2022

La tentative d'assassinat sur Ahmat Haroun Larry

Selon l’activiste, dans la nuit du 12 août 2022, des individus armés ont attenté à sa vie. Il dit avoir été agressé physiquement à quelques mètres du domicile familial à côté du marché Al-Afia appelé communément « souk choléra » dans la commune du 4e arrondissement de N'Djamena. L'équipe d'Ialtchad s'est rendue dans son lieu d'hospitalisation pour avoir sa version de fait.

Connu pour ses sorties sur les réseaux sociaux, l'activiste Larry a semble-t-il échappé hier, dans la nuit du 12 août, à une tentative d'assassinat, dit-il. Il souligne qu'à quelque minutes de ce drame, un monsieur l'a contacté pour lui donner un rendez-vous au terrain poste, ce monsieur ne rien d'autre que Abbass Ousmane, le conseiller à la communication de la Mairie centrale de N'Djamena a affirmé M. Larry. Il ajoute, j'ai refusé son rendez-vous, « je lui ai dit, je ne suis pas de ton âge, ne me rappelle plus. Il m'a répliqué pourquoi tu ne nous laisses pas tranquille, ni à la mairie jusqu'à même tu te permets de t'attaquer à ma mère ? Dis-moi là où es-tu actuellement ? » Larry révèle « je lui ai dit que je suis à la rue de 40 mètres, là où on vend les poulets ». Il souligne qu'en ce moment, il était sorti avec un de ses amis avec une voiture pour déposer la femme de ce dernier.

À leur retour, sur le lieu du rendez-vous, trois voitures ont encerclé leur voiture soutient Ahmat Haroun. Des individus sont descendus et nous ont encerclés confie Larry. Il ajoute que ces individus ont tiré à balle réelle sur lui et sur son ami Ibrahim Oumar Mahamat alias Yves mais sans succès. Il dit aussi qu'après les tirs, une autre personne est embarquée sur leur voiture et s'est enfuie avec et d'autres agresseurs ont commencé à les tabasser. Après les tirs à l'arme et des bruits, les voisins sont venus au secours, c'est ainsi que les agresseurs ont essayé de fuir et ont percuté gravement son ami Ibrahim Yves.

Dans la foulée, deux personnes ont été arrêtées, il s'agit de Ousmane Abbass,  Conseiller à la communication de la mairie centrale et le fils de la belle-sœur du maire de la ville de N'Djamena, Ali Haroun et Zakaria Ali Haroun, fils du Maire de la ville de N'Djamena. La victime confie qu'une plainte a été portée contre ses agresseurs. « Si jamais la justice n'est pas faite comme il se doit, nous allons nous même faire justice », martèle Ahmat Haroun Larry.

Abderamane Moussa Amadaye

  • AIMEZ / PARTAGEZ AUSSI LA PAGE IALTCHAD PRESSE
    1. Arts & Culture
    2. Musique
    3. Mode-Beauté

    -Vos Annonces sur le site Ialtchad Presse-

    1. Divertissement
    2. Sports
    3. Mon Pays

    Votre Publicité sur Ialtchad Presse