jeudi 6 octobre 2022

Une avenue au nom du sultan Terap Haggar

Juil 22, 2022

La cérémonie de baptême d’une Avenue en l’honneur de Haggar Terap sultan de Dar Zakhawa de 1858 à 1939 a eu lieu ce jeudi 21 juillet  au terrain de l’esplanade du stade de Diguel dans le 8e Arrondissement de la ville de Ndjamena.

Dans un temps doux et nuageux c’est sur l’esplanade du stade de Diguel que les hangars sont installés vêtu et colorer des tissus blancs sur lesquelles figurent les images de l’illustre sultan de Dar Zakhawa Haggar Terap et puis sur des placards il y avait des photos. Des jeunes filles voilées et des hommes habillés en boubous blancs avec de larges sourires accueillaient les invités. Ce n’est pas tout, les danses traditionnelles, la musique (fananani) animent dans une ambiance à festive.

C’est à l’honneur du sultan Haggar Terap que cette cérémonie de baptême de l’avenue, selon Halimé Bouye Mahamout de baptiser les rues avec des noms pour ceux qui sont morts est très important et ça nous rappelle l’histoire. Dès sa désignation et sa nomination en 1909 sultan de Zakhawa Haggar Terap a commencé, un règne marqué par la consolidation des liens fraternels de la communautés  Zakhawa et guidé des valeurs de paix, de dignité, de solidarité, d’amour et d’unité. Pour elle, le sultan Haggar Terap entretenait des relations avec le sultan du Bornou du Nigeria, de Senoussiya en Libye, du sultan Farouth d’Égypte et de Ali Diar du Soudan, il est normal de baptiser au nom de certaines légendes dans histoire du pays.

Nous sommes très contents de cette distinction en baptisant cette rue au nom de notre grand-père et il félicite les autorités pour cette initiative d’ immortaliser les morts pour qu’ils ne soient pas oubliés, affirme Daoud Nassour. Un jeune très ému affirme qu’ils (les baptisés) ont marqué leur existence dans pays, cela encourage à travailler pour le pays et à avoir l’amour de la patrie. Nous demandons à l’État de faire plus. C’est un bon exemple. Pour Mahamout Abakar, le sultan Terap Haggar est un homme exceptionnel dans la communauté nationale.  

Ousmane Bello Daoudou  

  • AIMEZ / PARTAGEZ AUSSI LA PAGE IALTCHAD PRESSE
    1. Arts & Culture
    2. Musique
    3. Mode-Beauté

    -Vos Annonces sur le site Ialtchad Presse-

    1. Divertissement
    2. Sports
    3. Mon Pays

    Votre Publicité sur Ialtchad Presse