samedi 26 novembre 2022

Journées de la géographie au Tchad

Jui 15, 2022

Les enseignants chercheurs du département de la géographie de l’université de N’Djamena en appui avec l’ambassade de la France organise du 14 au 16 juin 2022 une série de conférences-débats au CEFOD.  Le thème abordé ce mercredi  15 juin est « La contribution de la géographie au développement du Tchad ». Ces conférences entrent dans le cadre des activités marquant la célébration de la journée de la géographie au Tchad

Selon Dr Moutedé Madji  Vincent enseignant chercheur à l’université de N’Djamena : «  La géographie, science à la fois naturelle et humaine, a pour but fondamental de comprendre la répartition des phénomènes dans l’espace. » Elle contribue à la connaissance des phénomènes naturels et humains dans le monde, à leur localisation et leur exploitation. Il a cité un auteur pour argumenter ses propos. Pour Dr Moutedé Vincent le développement renvoie à une marche vers l’épanouissement général des sociétés humaines, accompagnée des transformations. Il a ajouté que de nombreux géographes ont été formés depuis la création de l’université du Tchad  sont au service du pays dans divers domaines. Ils contribuent au développement socio-économique comme la production des connaissances scientifiques, les thèses, mémoires, études, rapports, cartes, etc. Du côté de l’aménagement du territoire, il a cité la planification et stratégie du développement urbain, plan des terrains urbains, cartographie et recensement de la population. La géographie contribue aussi au développement rural, dans la gestion de l’environnement, gestion de ressources humaines en eau et la production agricole et animale, dit-il.

Dr Moutedé Madji  Vincent  a souligné aussi les défis et perspectives que le nombre croissant des jeunes formés dans différentes universités du Tchad et d’ailleurs posera dans l’avenir une question de l’employabilité des jeunes géographes formés. L’adaptation de la formation des géographes, les contraintes  financiers matérielles, physiques, politiques à la production des connaissances géographiques ; l’imbrication des sciences géographiques et le développement des outils. Il affirme que les géographes ont des profils variés, «  ils contribuent au développement du Tchad à travers  la production des connaissances, l’aménagement   du territoire ; l’enseignement, etc. » Pour plus de la contribution des géographes au Tchad. Il faudra adapter la formation  de géographes aux besoins actuels. Aussi, il faudra associer l’État et des partenaires aux laboratoires de recherches pour apporter leurs contributions matérielles et financières pour une formation de qualités en géographie sans ignoré l’organisation des stages pratiques et des écoles de terrain en faveur des étudiants, a-t-il conclut.

Notons que, cette cérémonie commémorant la journée de la géographie au Tchad. Regroupe les géographes tchadiens des différentes provinces du Tchad, les anciens géographes  français qui ont été à l’origine de la création du département de Géographie et qui ont contribué à la science géographique au Tchad et les étudiants en géographie de l’université de N’Djamena.

  • AIMEZ / PARTAGEZ AUSSI LA PAGE IALTCHAD PRESSE
    1. Arts & Culture
    2. Musique
    3. Mode-Beauté

    -Vos Annonces sur le site Ialtchad Presse-

    1. Divertissement
    2. Sports
    3. Mon Pays

    Votre Publicité sur Ialtchad Presse