samedi 26 novembre 2022

3 milliards de FCFA pour les réfugiés et les résidents du camp de Guilmey-Kalambi

Jui 08, 2022

Le ministre de la Santé publique et de la Solidarité nationale Dr Abdel-Madjid a assisté ce matin à la cérémonie de lancement de l’opération de transfert monétaire d’urgence aux réfugiés camerounais et les communautés hôtes du site de Guilmey-Farcha, dans le 1er arrondissement de la ville de N’Djamena. La cérémonie a lieu en présence des réfugiés et des autochtones.

Plusieurs hautes autorités composées de membres du gouvernement, de l’ambassadeur du Cameroun au Tchad, du représentant de la Banque mondiale (BM) au Tchad et du délégué du gouvernement auprès de la commune de N’Djamena ont assisté à Guilmey, sortie de la ville de N’Djamena à la cérémonie du lancement de l’opération de transfert monétaire d’urgence aux réfugiés camerounais et communautés hôtes. Ces réfugiés camerounais avaient fui la ville de Kousseri et ses environs suite aux affrontements intercommunautaires. L’opération a lieu grâce au projet d’appui aux réfugiés et communautés d’accueil (PARCA) et avec le soutien financier de la BM, du Haut-Commissariat aux Réfugiés (HCR) et du gouvernement. Cette opération de transfert monétaire concerne les camps de réfugiés de Guilmey, Kalambari et 37 villages d’accueil.

38.052 réfugiés camerounais et 8954 autres personnes des communautés hôtes bénéficieront de cette assistance financière. Les ménages des réfugiés percevront 45.000 frs par individu et les bénéficiaires des communautés d’accueil auront pour part un montant unique de 120.000 frs CFA par ménage.

Cet appui permettra à tous d’assurer leurs besoins essentiels de base. Dans le but de faciliter l’accès aux soins de santé primaire aux réfugiés, le gouvernement a construit et équipé deux espaces de santé sur les sites de Guilmey et de Kalambari.

Cette opération sociale est d’un montant de 3 milliards de frs CFA.

En décembre dernier, de milliers de réfugiés camerounais qui avaient fui les conflits intercommunautaires, étaient accueillis provisoirement dans la forêt de Farcha Milézi, dans le 1er arrondissement de la commune de N’Djamena, puis installés dans les sites de Guilmey et de Kalambari. Le gouvernement tchadien et ses partenaires du système des Nations unies et les ONG s’activent pour la prise en charge holistique.

Avec l’approche de la saison de pluies, les réfugiés des camps précités rencontreront d’énormes difficultés et auront besoin de plus d’appui financier et matériel.  Cette opération de transfert monétaire d’urgence vient à point nommé et soulagera un tant soit peu ces réfugiés composés majoritairement de femmes et des enfants.

  • AIMEZ / PARTAGEZ AUSSI LA PAGE IALTCHAD PRESSE
    1. Arts & Culture
    2. Musique
    3. Mode-Beauté

    -Vos Annonces sur le site Ialtchad Presse-

    1. Divertissement
    2. Sports
    3. Mon Pays

    Votre Publicité sur Ialtchad Presse