samedi 4 février 2023

Campus France Tchad en mode « journée ouverte » pour les médias

Jan 24, 2023

Campus France -Tchad a organisé ce 24 janvier une journée portes ouvertes réservée aux journalistes et jeunes créateurs de contenus au sein de l'espace Campus France à N'Djamena sur le boulevard de Paris non loin de la direction des ressources humaines (DHR). Reportage.

C’est en plus de deux heures d’horloge que les responsables de Campus France-Tchad ont échangé avec la presse et de jeunes créateurs de contenus sur les réseaux sociaux. L'objectif est d'expliquer l'existence et le travail de cette structure dans la démarche et l'accompagnement des personnes désireuses de poursuivre leurs études supérieures en France.

Pour Sylvain Lamourette, attaché de coopération scientifique et universitaire à l'ambassade de France au Tchad, Campus France est une agence pour la promotion de l'enseignement supérieur, l'accueil et la mobilité internationale des jeunes, dont le rôle est de faciliter la mobilité des étudiants et de les accompagner dans leurs projets d'études en France. Selon lui, l'objectif de cette journée vise à informer les Tchadiens, surtout la jeunesse et le monde étudiant sur les possibilités qu'offre Campus France. « Nous souhaitons orienter les jeunes vers des informations fiables et les aider à produire un bon dossier de candidature et multiplier ainsi leurs chances d'étudier en France », a-t-il déclaré. Il affirme que depuis novembre 2019, la plateforme « Étude en France » est déployée au Tchad, et facilite l'accès aux procédures de candidature dans des établissements d'enseignants supérieurs français. « En 2018-2019 on ne comptait que 1500 dossiers... dès 2020, le nombre de candidatures...a atteint 6000 en 2022-2023 », a-t-il confié. Il explique aussi que l'année dernière, 9100 candidats, 1400 ont été retenus. 55% n'ont pas eu le visa et 45% l'ont obtenu.

Mme Charlotte Lepiniec, chargée de mission universitaire, responsable Campus France Tchad a expliqué la procédure à mener pour qu'un candidat puisse postuler. Selon elle, la procédure se réalise en ligne sur la plateforme « études en France », dit-elle. Elle ajoute, « le dossier comprend les pièces d'identité, les diplômes, les relevés de notes, une lettre de motivation, un CV, etc ». Toujours selon elle, il existe deux types de candidatures, l'un est le parcours classique et l'autre pré consulaire. « Elles sont toutes reçues par Campus France pour un entretien de validation », dit-elle. Par rapport au coût, elle justifie qu'il est fixé à 75.000 FCFA et rappelle que « les candidats retenus bénéficieront d'une importante remise sur le prix du visa, qui passe de 65.000 à 33.000 FCFA », explique-t-elle.

Les deux intervenants ont attiré l'attention des candidats sur l'arnaque qui se fait au nom de Campus France. Selon eux, leur structure n'a aucun sous-traitant ou partenariat avec une entreprise, cyber ou une agence.

Au sujet de la question d'obtention de visa, M. Sylvain Lamourette affirme que le taux accordé l'an dernier est de 45% et la très grande majorité de refus s'explique par le fait que les preuves fournies sont insuffisantes. Contrairement aux années antérieures, M. Sylvain assure que Campus France et le consulat français ont mis en place un certain nombre de mesures, « dorénavant la gestion des rendez-vous pour des visas études passe désormais directement par Campus France via un système sur la plateforme. La liste est transmise chaque semaine au Consulat, la mise en place d'un calendrier de RDV », a-t-il précisé.

Abderamane Moussa Amadaye

  • AIMEZ / PARTAGEZ AUSSI LA PAGE IALTCHAD PRESSE
    1. Arts & Culture
    2. Musique
    3. Mode-Beauté

    -Vos Annonces sur le site Ialtchad Presse-

    1. Divertissement
    2. Sports
    3. Mon Pays