samedi 4 février 2023

Oxfam fait campagne pour l’accès des femmes au foncier

Déc 23, 2022

Ce vendredi 23 décembre à eu lieu le lancement de la campagne « femmes et jeunes pour un Tchad sans faim» par Oxfam dans la grande salle de la Maison de la Femme au quartier Ndjari dans la commune de 8e arrondissement de la ville de N'Djamena. Cette cérémonie a vu la présence du ministre de l'Aménagement du territoire Mahamat Assilek Halata. Reportage.

La campagne «Femmes et Jeunes pour un Tchad sans faim» a été lancé ce matin en présence du ministre de l'Aménagement du Territoire, des conseillers nationaux et de plusieurs autres personnalités accompagnées des jeunes et des femmes venus d'autres horizons de la ville de N'Djamena. Tout a commencé par la prestation musicale de l'artiste Yasmine Abdallah qui a fait le show dans la salle. Sédo Yapia, Directeur de Oxfam affirme que le travail pour l'égalité explique l'appui du projet qui contribuera à soutenir le foncier, la mise en valeur et la sécurisation des propriétés foncières des femmes ainsi que la sécurité alimentaire.

La représentante de la femme Mme Dembété Robertine soutient que le secteur rural contribué à 40% de l'économie tchadienne et du produit intérieur brut (PIB). Pour elle, les investissements en agriculture restent à améliorer, car le pays investit moins de 10% dans ce secteur. Les femmes et les jeunes du Tchad constituent la force motrice de l'économie nationale et une force de l'économie agricole.

Le représentant des jeunes, M. Moussa Tahir Mahamat Abdallah a formulé plusieurs doléances notamment la mise en œuvre des résolutions prises lors du Dialogue National Inclusif et Souverain (DNIS) relatif au foncier, la reconnaissance du droit de mise en valeur de terre des jeunes et des femmes, l'implication des autorités administratives et traditionnelles dans la sécurisation de ces droits et la reconnaissance de mise en valeur des femmes et des jeunes, la mise en œuvre de la stratégie des finances inclusives, etc.

Enfin, le ministre de l'Aménagement du Territoire Mahamat Assilek Halata affirme que, « là où il y a la femme, il y a la vie, là où il y a les jeunes, il y a l'avenir ». Cette campagne est le projet d'une vingtaine d’organisations de la société civile. Il appelle tous les acteurs nationaux et internationaux de mettre dans leur intervention la problématique d'autonomisation des femmes et des jeunes afin d'alléger leur souffrance et d'améliorer leur condition de vie. L'accès à la terre est un facteur essentiel. Il prend l'engagement solennel pour l'accès des femmes et des jeunes à la terre. Il rajoute qu'il veillerait pour que la sécurité alimentaire soit effective.

Noël Adoum

  • AIMEZ / PARTAGEZ AUSSI LA PAGE IALTCHAD PRESSE
    1. Arts & Culture
    2. Musique
    3. Mode-Beauté

    -Vos Annonces sur le site Ialtchad Presse-

    1. Divertissement
    2. Sports
    3. Mon Pays