samedi 4 février 2023

Des femmes font le point sur leur apport au DNIS

Déc 22, 2022

Ce Jeudi 22 décembre s'est tenu un atelier de validation du rapport de participation des femmes au Dialogue National Inclusif et Souverain (DNIS) dans la grande salle Toumaï 1 à la Maison de la Femme. Cet atelier s'est déroulé en présence de la coordinatrice du mécanisme pour la participation des femmes au DNIS, Mme Élise Loum. Reportage.

C'était en présence de plusieurs femmes et des journalistes des différents médias que le rapport des femmes sur la participation des femmes au DNIS a été examiné et validé par les participantes. Pour la coordinatrice du mécanisme pour la participation des femmes au DNIS, Mme Élise Loum, la coordination de mécanisme est mise en place sous l'impulsion de Mme la ministre de Genre et de la Solidarité Nationale Mme Amina Priscille Longoh. Deux mois après la clôture du DNIS, les femmes se sont organisées à travers leurs différentes structures pour réaliser des activités dans le sens de s'impliquer dans le processus de la première phase de transition. Cela a permis à ce mécanisme d'offrir aux femmes un espace d'échange et de participation citoyenne, des préparations préalables au dialogue, du suivi d'évaluation de la mise en œuvre des conclusions.

La coordination de ce mécanisme a été opérationnelle pendant le dialogue. Un QG (quartier général)  a été installé au palais du 15 où se déroulait le dialogue. Plus de 252 femmes ont été enregistrées au niveau du QG et ce sont attelées à participer au dialogue. Plusieurs résolutions et revendications ont spécifiquement fait référence aux revendications des femmes. Toutes les femmes participantes ont apporté leur contribution.

La Secrétaire Générale Moudalbaye Noubadissem Apolline, se dit fière d'accueillir toutes ces femmes leaders qui représentent le courage, l'abnégation, la détermination et les vertus. Pour elle, le DNIS était une occasion de pour consolider la paix.  Selon elle, le mécanisme a permis aux femmes de participer d'une manière indépendante et souveraine. Les activités d'information et de plaidoyer des femmes ont bien fonctionné. Elle ajoute qu'il faut que les femmes marquent leur présence dans les grandes décisions du pays.

Noël Adoum

  • AIMEZ / PARTAGEZ AUSSI LA PAGE IALTCHAD PRESSE
    1. Arts & Culture
    2. Musique
    3. Mode-Beauté

    -Vos Annonces sur le site Ialtchad Presse-

    1. Divertissement
    2. Sports
    3. Mon Pays