samedi 4 février 2023

Le Tchad présent au Conseil Économique et Social de l'Union Africaine

Déc 17, 2022

Le président de l'organisation de la société civile House of Africa Abdeldjelil Bachar Bong et Mahamat Haroun le président de l'Association Culturel pour le Développement social (ACDS) ont animé une conférence de presse ce vendredi 16 décembre à 11h sous le thème « accréditations et désignations de deux (2) représentants du Tchad au Conseil économique et social de l'Union africaine (ECOSOCC) ». La rencontre a eu lieu au siège de House of Africa situé dans la commune de 2e arrondissement de la ville de N'Djamena. Reportage.

C’est en présence de plusieurs participants et des journalistes que la conférence a démarré à 11h00 dans le siège de l'organisation de la société civile House of Africa. Au début, le conférencier affirme que c’est pour informer la communauté nationale et internationale sur l'accréditation de leurs organisations au Conseil économique à la quatrième assemblée générale et permanente que cette rencontre a lieu. Les deux associations sont désignées membres pour un mandat de 4 ans et ont ensuite prêté serment. Le Conseil économique et social de l’Union africaine (ECOSOCC) a été créé en juillet 2004.

L' ECOSOCC est un mécanisme qui permet de former un partenariat solide entre les gouvernements et tous les segments de la société civile africaine. Sa création a permis aux organisations de la société civile d'apporter leurs contributions aux différents programmes de l'Union africaine (UA) afin de faire des plaidoyers et de faire des pressions sur les gouvernements pour les questions prioritaires de l'Afrique au niveau de l'agenda de l'UA.                                      

Pour pouvoir être désigné, il faut postuler près un appel à la candidature via le lien électronique sur leur site. Il dure maximum 6 mois afin que les organisations de la société civile voient l'éligibilité. Il faut fournir des documents et des rapports d'activités. Il y a une commission qui saisit avec la commission de l'UA pour étudier les dossiers. Il affirme qu'au Tchad, il y avait 8 organisations qui ont postulé depuis le février dernier. Deux ont été sélectionnés dont House of Africa et l'ACDS pour un mandat renouvelable une seule fois. Le siège de l'ECOSOCC est  à Lusaka (Zambie).

Pour M. Abdeldjelil Bachar Bong, il faut que les jeunes tchadiens aillent de l'avant parce qu'il ne faut jamais rater de telles opportunités. Les problèmes qui impactent la jeunesse tchadienne et africaine sont nombreux : le problème de la santé, la question de chômage, le problème de l'immigration et de l'éducation. Tous ces éléments, ils peuvent les implémenter à travers les claustres qui s'alignent avec les 10 départements. Il affirme qu'ils vont organiser une séance de consultation et examiner les problèmes de la jeunesse afin de les soumettre aux chefs d'État. Car Mahamat occupe l'une des postes stratégiques de claustre à savoir science et technologie des ressources humaines.

Mahamat Haroun, il se dit fier de représenter le Tchad. Il exhorte la jeunesse tchadienne à oser afin de représenter le Tchad sur le continental et à l’internationale.

Noël Adoum

  • AIMEZ / PARTAGEZ AUSSI LA PAGE IALTCHAD PRESSE
    1. Arts & Culture
    2. Musique
    3. Mode-Beauté

    -Vos Annonces sur le site Ialtchad Presse-

    1. Divertissement
    2. Sports
    3. Mon Pays