mardi 29 novembre 2022

Moundou : les petits billets de banque se font rares (I)

Nov 08, 2022

À Moundou les petites coupures de banque sont de plus en plus rares ces derniers jours. Il est difficile pour un client d’acheter un article et de recevoir ses reliquats lorsque celui-ci disposer d’un gros billet. Reportage.

Les pièces de 500 ,1000, et 2000 francs CFA sont rares dans la ville de Moundou, capitale économique. Il y a quelques fois, mais dans des états de délabrement avancés. Ils sont en lambeau. La population fait face à d’énorme problème de circulation de ces les petites coupures. Dans les marchés publics, ces billets ont complètement disparu de la circulation. Malheur pour les détenteurs de gros de banque, contre votre volonté vous êtes obligés de laisser votre argent pour avoir vos reliquats plus tard. Un commerçant assis devant sa boutique au marché central explique « si mon client paie un article et que je n’ai pas de reliquat, je confisque son gros billet le temps de me ramener mon billet de coupure avant de récupérer son billet ».

Il soutient que ses affaires tournent au ralenti à cause de manque des petites coupures. Depuis plus de 3 mois, il est difficile pour moi de réaliser un bon chiffre dit un petit revendeur de crédit poster sur la rue très animée du marché central. Des coins commerciaux en passant par les petites boutiques des quartiers, les gérant ont de la peine à servir les clients à cause du manque des petites coupures de banques. « Les billets font l’objet de plusieurs vives disputes entre les clients et les commerçants ».

Qu’est-ce qui peut expliquer cette rareté des petites coupures de banques ? Difficile de trouver une explication à cette préoccupation. Selon certains commerçants au moment des récoltes beaucoup des gens fréquentent les marchés hebdomadaires. Et c’est grâce aux petits billets de banque qui leur permette de faire leur achat. D’autres par contre expliquent le fait qu’il est annoncé les nouvelles coupures dans les mois à venir.

Dans notre prochain volet nos nous rapprocherons des institutions en charge des billets pour en savoir davantage. En attendant, la population de Moundou va se contenter des petites coupures.

 Mbaiwanodji Adrien, depuis Moundou

  • AIMEZ / PARTAGEZ AUSSI LA PAGE IALTCHAD PRESSE
    1. Arts & Culture
    2. Musique
    3. Mode-Beauté

    -Vos Annonces sur le site Ialtchad Presse-

    1. Divertissement
    2. Sports
    3. Mon Pays