samedi 26 novembre 2022

Le génie militaire au secours des sinistrés

Oct 22, 2022

La crue des eaux de Logone et Chari ne cessent de gagner de terrain dans certains arrondissements de la capitale tchadienne. Le 9e et 7e sont les plus confrontés par les inondations. Face à l'inefficacité de la mairie et les lourdes conséquences, le Président de la transition a décrété l'état d'urgence de catastrophe naturel en République du Tchad. Pour faire face la Direction Général de Génie Militaire (DGGM) est déployée pour secourir les sinistrés. L'équipe d'Ialtchad Presse était ce 22 octobre dans leur QG et quelques sites aménagés pour le constat. Reportage.

Il est 11h passé quand l'équipe d'Ialtchad est arrivée au Quartier Général du génie militaire installé à Walia, à une centaine de mètres du cimetière Ngondba aux abords de l'axe n°1 non loin du Campus Toukra. Un mini digue a été construit tout autour formant une île campant le QG. Des gros engins notamment des poclains et des chargeuses, des gros camions y sont mobilisés. Certains sont aux arrêts, d'autre par contre font des navettes. Des camions de sapeurs-pompiers du DGGM acheminent de l'eau potable dans les sites aménagés. Les camions font des voyages vers la population sinistrée afin de leurs aidés à déménager. Weré Stéphanie, une sinistrée (enceinte) de Walia Djigingali, résidente au camp de Toukra relève qu'elle est reconnaissante envers le génie militaire qui n'ont ménagé aucun effort pour la sauver des eaux. Elle souligne aussi que c'est grâce à eux qu'elle a trouvé les premiers soins, de l'eau potable etc. Toutefois, Stéphanie explique qu'il y'a des insuffisances tant sur le plan alimentaire, sanitaire que social. Elle invite les personnes de bonne volonté à leur venir en aide, a-t-elle laissé entendre. Un autre, éleveur occupant l'espace forêt, devant le cimetière Ngondba, durablement touché par les eaux affirme qu'ils manquent de tout. Selon lui, n'eût été l'intervention du génie militaire, personne d'eux ne sortira avec quelque chose de ses eaux.

Pour le Colonel Guerdi Abakar Adoum, Directeur Général de Génie Militaire, son équipe a été déployée depuis le 13 octobre dans le but d'assister les sinistrés. Il souligne qu'ils sont instruits par les plus hautes autorités du pays pour venir en aide aux vulnérables. Selon le Colonel, chaque jour, son équipe fait déménager des ménages des zones inondées vers le site aménagé. A l'heure actuelle, le Directeur Général de la DGGM affirme qu'il y'a plus de 60 000 personnes déplacées à cause des débordements de deux fleuves. Il soutient que malgré les travaux d'envergures entamés, le Chari et le Logone ne cessent de gagner de terrain. Il n'a pas oublié de souligner quelques difficultés, entre autres, des matériaux adéquats et des engins. Le Colonel Guerdi Abakar Adoum soutient aussi que la population est sous informée et le convaincre à quitter les zones de risque n'est pas chose facile, a-t-il indiqué.

Rappelons que les eaux de Logone et Chari ne cessent de prendre de volume importante. Chaque jour que Dieu fait, elles ne cessent de gagner de terrain malgré l'action gouvernementale. La quasi-totalité des digues ont lâché. Tous les quartiers situant entre le croisement de deux fleuves ne sont pas épargnés d'une éventuelle inondation générale, dont les conséquences seront fâcheuses.

Abderamane Moussa Amadaye

  • AIMEZ / PARTAGEZ AUSSI LA PAGE IALTCHAD PRESSE
    1. Arts & Culture
    2. Musique
    3. Mode-Beauté

    -Vos Annonces sur le site Ialtchad Presse-

    1. Divertissement
    2. Sports
    3. Mon Pays