samedi 26 novembre 2022

Kebzabo suspend des partis politiques et instaure le couvre-feu

Oct 21, 2022

Après les  manifestations dans la capitale tchadienne et dans certaines provinces au sud du pays violemment réprimées par les forces de l'ordre, le Premier ministre du GUN, Saleh Kebzabo accompagné de quelques autres ministres ont animé cet après-midi une conférence de presse au cours de laquelle, le Chef du gouvernement qualifie la manifestation d'insurrection populaire armée et annonce quelques mesures. Reportage.

Démarré avec un léger retard, le point de presse du Premier ministre, Saleh a été transformé en une conférence de presse. Pour lui, cette situation exceptionnelle leur a été imposée à la suite des événements graves qui ont eu lieu ce 20 octobre. Le nouveau chef du GUN rejette en bloc les contestations des organisateurs de cette marche et le qualifie de coup d'État.

Saleh Kebzabo a qualifié les leaders de ce qu’il appelle « insurrection armée » des assoiffés du pouvoir. « Pour eux, seuls eux sont qualifiés pour assumer le pouvoir, même aux prix d'une rivière de sang de leurs compatriotes », a-t-il dit.  Toujours selon le Premier ministre, les organisateurs de cette manifestation ne sont jamais mis d'accord sur une marche pacifique et ont passé par un parti politique quasiment inconnu pour demander une autorisation, mais la réponse fut non, déclare-t-il. Il souligne que les manifestants dispersés en sous-groupes ont des gourdins, des machettes, des lance-pierres et autres. Il ajoute que certains disposaient même d'armes à feu, « utilisées pour en porter la responsabilité aux forces de l'ordre », a-t-il lâché froidement. Il souligne que ces insurgés ont fait plus d'une cinquantaine de morts et de près de 309 blessés surtout à N'Djamena, mais aussi à Moundou, Doba et Koumra.

Selon lui, il y a des morts de trop pour assouvir la soif de pouvoir des MM. Succès Masra et Yaya Dillo, a-t-il affirmé. Entouré du nouveau ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement Aziz Mahamat Saleh, celui de la Justice, Alhabo, etc.

Le Premier ministre a déclaré très clairement que le gouvernement ne laissera plus des individus de ce genre mettre à mal la sécurité des citoyens ou porter atteinte aux institutions. Il a annoncé deux mesures : l'instauration d'un couvre-feu de 18h à 6h du matin jusqu'au rétablissement de l'ordre à N'Djamena, Moundou, Doba et enfin Koumra. M. Kebzabo a d'une manière inattendue annoncé la suspension de toute activité politique du parti Les Transformateurs, le Parti socialiste sans Frontière (PSF), parti Al Takadum et la coalition citoyenne Wakit Tamma. Il a également parler d'éventuelles poursuites qui seront engagées suite aux cas de décès, vols d'armes de guerre et enfin la destruction des biens publics et privés, a-t-il confié. Il conclut que son gouvernement mettra de l'ordre sur l'ensemble du territoire et qu'il ne toléra plus aucune dérive d'où qu'elle vienne.

Abderamane Moussa Amadaye

  • AIMEZ / PARTAGEZ AUSSI LA PAGE IALTCHAD PRESSE
    1. Arts & Culture
    2. Musique
    3. Mode-Beauté

    -Vos Annonces sur le site Ialtchad Presse-

    1. Divertissement
    2. Sports
    3. Mon Pays