samedi 26 novembre 2022

MCT 20 Octobre appelle les Tchadiens à manifester

Oct 18, 2022

Les leaders des partis politiques et des organisations de la société civile viennent de lancer officiellement le Mouvement Citoyen Top 20 octobre sous le slogan, « stop à la dynastie au Tchad » ce mardi 18 octobre au siège de la radio oxygène dans la commune du 7e arrondissement de la ville de N’Djamena. Reportage.

Réunis le 25 août 2022 les leaders des partis politiques, les leaders des associations et organisations de la société civile, pasteurs et bien d’autres personnes ressources ont créé un mouvement dénommé le Mouvement Top 20 octobre. Ce mouvement a pour objectif de dire non à la prolongation de la transition et rappeler le président de la transition à l’ordre. Le MCT 20 octobre appelle tous les Tchadiens du Nord au sud, de l’Est à l’Ouest et du centre sans distinction, musulmans, chrétiens, ou animistes de sortir massivement ce jeudi, 20 octobre 2022 pour exiger le départ du PT et celui de la France du Tchad. « Peuple tchadien, ne compte pas sur la communauté internationale pour te sortir de la misère, ta liberté naitra de ton courage. Dit non à la dévolution monarchique non à l’esclavagisme entretenu par le PT », disent les organisateurs.

Honoré Mainsala  chargé de relations du mouvement top 20 octobre souligne que « depuis la prise du pouvoir par le président de la transition, le Tchad est devenu un abattoir où les citoyens sont massacrés comme des mouches.  Des détournements à ciel ouvert des deniers publics sont permis, la justice est aux ordres». Il ajoute « comme l’effusion de sang ne lui suffisait pas, le Président de Transition (PT) a amassé ses courtisans et acolytes au palais du 15 pour organiser un simulacre de dialogue ou ils l’ont  parachuté comme un parasite à la tête de la transition pour rester encore 24 mois » a-t-il-martelé. Il poursuit que le mouvement citoyen Top 20 octobre, Stop à la dynastie au Tchad qu’aucune minute ne sera accordée au PT le 20 octobre»  ajoute-t-il.

Dès son indépendance, le pays a connu une évolution institutionnelle et politique mouvementée plusieurs années de dictature, de parti unique ont freiné son développement et l’émergence de toute culture de la démocratie.

Honoré Mainsala ajoute  que « les différents régimes ont créé et entretenu le régionalisme, le tribalisme, le népotisme, les inégalités sociales, les violences des droits de l’homme  et de la liberté fondamentale. Ces régimes ont permis, la violence et violation, les haines l’intolérance ».

La conférence Nationale et Souveraine (CNS) de 1993 dont les participants ont espéré la démocratie ont vite déchanté déçus. Cette conférence est suivie de plusieurs organisations de forum National Inclusif organisé par l’ex-parti au pouvoir le Mouvement patriotique du Salut (MPS) qui ont coulé le pays, affirme-t-il.  « Après la mort du président IDI le peuple espérait un  nouveau Tchad, malheureusement le PT a égaré le pays. Le 20 octobre 2021 devient pour le peuple une date sombre de notre », dit-il. 

Haoua Adoum Ibeth

  • AIMEZ / PARTAGEZ AUSSI LA PAGE IALTCHAD PRESSE
    1. Arts & Culture
    2. Musique
    3. Mode-Beauté

    -Vos Annonces sur le site Ialtchad Presse-

    1. Divertissement
    2. Sports
    3. Mon Pays