mardi 29 novembre 2022

De PCMT à PT

Oct 10, 2022

Après 18 mois à la tête du pays comme Président du Conseil militaire de transition le Général Mahamat Idriss Deby Itno vient d’entrer dans la deuxième phase de la transition avec le titre du Président de Transition (PT). La cérémonie d’investiture et la prestation de serment ont eu lieu ce lundi 10 octobre dans la grande salle du palais de 15 janvier. Ialtchad Presse était présent et a recueilli l’impression de quelques Tchadiens.

Diamra Betolngar se dit très contente du fait que la cérémonie s’est  déroulée dans le calme et la sérénité. « On vient d’assister à la phase la plus importante de l’histoire  de la transition au Tchad, espérons que durant dans ces 24 mois le PT nous apporte la paix, la sécurité et la cohésion sociale dans notre pays» dit-elle. Pour elle la phase qui vient de démarrer marque le début de la transition civile « la première phase est terminée alors pour cette nouvelle phase travaillons ensemble main dans la main pour faire avancer ce pays ».

Maide Hassane Djimrangar affirme que les Tchadiens ont placé leur confiance au président de transition alors il faut qu’il regarde l’intérêt des Tchadiens en général et non celle de sa famille. Il ajoute que le PT est jeune, mais il a le bâton de commandement avec cette bonne initiative s’il  prend le contrôle, il va réussir sa transition, dit-il. « Il faut qu’il descende au terrain pour découvrir la réalité et voir le vrai problème des Tchadiens. Que ceux qui l’entourent lui laissent les mains libres pour servir les Tchadiens pendant ces 24 mois», ajoute-t-il.

Mahamat Macki Adam coordonnateur du collectif des  associations et mouvements des jeunes du Tchad, « il y a très longtemps qu’on  a plaidé pour qu’il ait le dialogue national inclusif et souverain et Dieu merci on a eu ce dialogue. Il a accouché des résolutions qui nous ont conduits à la deuxième phase de la transition. Cette fois-ci, c’est  la vraie transition qui inclut tous les Tchadiens. Et le  président de transition vient de dire qu’il  y aura un gouvernement d’union  nationale qui va prendre en compte les préoccupations de tous les Tchadiens durant ces 2 ans. Je pense qu’ils  feront de leur mieux pour que le Tchad soit un Tchad où tous les Tchadiens doivent s’y reconnaître ». Il ajoute que le fait que la jeunesse soit au centre de la transition est un défi à relever.

Madiba Kadidja se réjouit de voir les Tchadiens réunis pour la refondation d’un Tchad nouveau. « La joie se lit dans le visage de tous les Tchadiens, ils sont témoin  ce serment marque un nouveau départ », souligne-t-elle.

Haoua Adoum Ibeth

  • AIMEZ / PARTAGEZ AUSSI LA PAGE IALTCHAD PRESSE
    1. Arts & Culture
    2. Musique
    3. Mode-Beauté

    -Vos Annonces sur le site Ialtchad Presse-

    1. Divertissement
    2. Sports
    3. Mon Pays