jeudi 6 octobre 2022

Dialogue : agenda et excuses

Sep 06, 2022

Ce lundi 5 septembre, je suis arrivé à 8h 15 min en tenant compte de l’heure du rendez-vous samedi dernier qui était fixée pour 9h 00. J’étais encore trop en avance sur l’heure qui avait été changée pour 10h. Je venais aussi assisté au huis clos, mais mauvaise chance je n’ai pas. J’attendais mes amis dans la grande salle.

9h 30 min. Les multiples et interminables « salamalec » à la tchadienne  réchauffent la salle…

11h 15 min. Le président du présidium Gali apparaît, les journalistes l’attendent avec un brique et un fanal sur sa sortie maladroite la veille les demandant de vider les lieux. Il prend parole, parle de la synthèse et termine avec sa demande d’excuse aux journalistes et aux médias. L’affaire est oubliée.

Dans la foulée le rapporteur général Limane Mahamat présente sa synthèse. Il a été succinct et rapide.

11h 20 min. C’est au tour de Armand Djékoltar de dévoiler à l’assistance le fameux huis clos qui était à l’origine de la charge de M. Gali sur les médias. Je trouve que le contenu  est de plus banal. Il portait sur le mécanisme de prise de parole, la responsabilité plénière, etc. Pourquoi alors exclure les journalistes sur des banalités pareilles?

11h 30 min, M. Gali reprend la parole et dit, « si nous avons un bon dialogue, nous aurons une bonne transition et des bonnes élections ». La séance est suspendue.

15h 15 min, reprise des débats. Le mécanisme de prise de parole est mis en place. Les participants se bousculent pour être désignés. Je me jette aussi dans la mêlée sans arriver à me faire enregistrer sur la liste. Le président précise que les échanges porteront sur le projet d’agenda. Je change de salle pour rejoindre la lointaine salle 400, trop tard. La liste est partie. Je rumine ma frustration. Et me lance le défi pour demain...

Les échanges s’intensifient sur plein d’autres sujets, très peu sur l’agenda.

18h 00, le président du présidium reprend la parole. Il fait une bonne remarque en affirmant que 90% des interventions sont hors sujet. 10% seulement ont parlé de l’objet du débat : l’agenda. Le niveau n'y ait tout simplement pas. Je crains pour la qualité du débat et le résultat à cette allure mais enfin il est peut-être trop tôt pour juger. Attendons...

18h 5min la séance est levée, l’heure de la prière du « maghrib » est proche, tout le monde se rue vers la sortie. Le palais du 15 janvier se vide rapidement. Demain il est prévu l’adoption de l’avant-projet de l’agenda.

Demain, une autre journée épique...

Bello Bakary Mana

  • AIMEZ / PARTAGEZ AUSSI LA PAGE IALTCHAD PRESSE
    1. Arts & Culture
    2. Musique
    3. Mode-Beauté

    -Vos Annonces sur le site Ialtchad Presse-

    1. Divertissement
    2. Sports
    3. Mon Pays