samedi 26 novembre 2022

Un livre sur le journaliste Mahamat Hissène

Aoû 17, 2022

La famille de feu Mahamat Hissène, ministre tchadien de la Communication et fondateur du journal Le Progrès présente mardi, 16 aout à l'ONAMA, un livre intitulé :  "Les Chroniques de Mahamat Hissène : 7ans d'analyse de l'actualité tchadienne et internationale". Une cérémonie couplé en prélude au 29 ans d'existence du journal Le Progrès dont il fut le fondateur. Reportage.

Le facilitateur Mahamat Brahim, neveux de feu Mahamat Hissène signifie que les Chroniques de Mahamat Hissène : 7ans d'analyse de l'actualité tchadienne et internationale est un recueil des éditoriaux de 1995 à 2001. Selon lui, l'ouvrage compte 660 pages et ressemble à une prophétie car dit-il, tout ce qui y est relaté traduit exactement ce que traverse actuellement le Tchad en cette phase de la transition.

Dr Halimé Mahamat Hissène, fille de feu Mahamat Hissène commence son intervention par une esquisse biographique de son père. Elle affirme que son défunt père est né en 1954 à Djeda dans le Batha. Il arrive à N'Djamena en 1964. Raisons, poursuivre ses études secondaires au lycée Félix Éboué et au lycée Technique Commerciale. Il obtint son Bac série D et s'envole pour l'école internationale du journalisme à Yaoundé au Cameroun. Il regagne le pays en 1975 et occupe plusieurs postes de responsabilité.

D'abord directeur de l'Agence tchadienne de presse ATP, ensuite toujours directeur de la radio nationale mais aussi de la télévision tchadienne. Il fut aussi directeur général de la presse présidentielle. C'est un journaliste talentueux et obstiné dans la lutte pour la liberté de la presse. Il fonde un premier hebdomadaire dénommé "Saba Yom" en 1980. Le 31 août 1993, il crée le journal Le Progrès, hebdomadaire puis devient quotidien en 1996. Il tient la rêne du journal pendant huit (08) ans avec beaucoup de sacrifices. informer ses lecteurs fut son leitmotiv mais également l'éducation du citoyen et accompagnement de l'administration pour la bonne gouvernance fut son objectif.

Mahamat Hissène devient député en 2002 sous la bannière du Mouvement patriotique du salut (MPS).  Plongé ainsi dans la vie politique, il brigue le poste de premier vice-président de l'Assemblée Nationale. Il fut ensuite SG du MPS pendant deux mandats. Feu Mahamat Hissène était l'un des plus proches de feu maréchal Idriss Deby Itno parmi les civiles.  en 2007, il occupe le poste de ministre de la Communication, trois fois il dirige le poste de Cabinet civile de la présidence voire plusieurs fois conseiller auprès du Président Deby.

Dr Halimé précise que ce n'est pas une cérémonie de dédicace du livre mais de présentation car selon elle, l'auteur n'est plus. L'essentiel d'après Mme Halimé Mahamat, c'est de célébrer ensemble la vie de cet homme exceptionnel. Un acteur majeur de la vie sociopolitique du Tchad en l'occurrence la presse, assure-t-elle. Une référence pour sa famille, dit-elle. A son avis, elle a fouillé les archives du journal, toiletter avant de les mettre en forme. « Feu Mht H a toujours accordé un temps à la qualité de son journal. Il instruisait à ses collaborateurs de ne jamais écrire au Progrès une chose qu'ils ne pourraient pas dire en face d'une personne citée. C'est une rigueur qu'il réessorait toujours dans ses propres analyses et sa rubrique qu'il dénommait la chronique de Mahamat Hissène », explique Halimé. La prouesse du journal c'est aussi de donner ses opinions sans se verser dans l'invective et autres postures connues des journaux d'opinions, soutient-elle. « Un éditorial est un écrit qui exprime une opinion ou une position du journal souvent sous la plume de son premier responsable » , dit la fille du défunt. Elle explique qu'en parcourant les 660 pages de cette collection éditoriale, MHT Hissène  donne ses opinions respectueuses de ses pairs journalistes et de ses adversaires politiques. Ses sujets traités il y a plus de 20 ans sont restés toujours d'actualités, assure Mme Halimé. Pour elle, son feu père évoque dans ce recueil éditorial, les thèmes sur la guerre au Tibesti, la rébellion au sud du pays, la géopolitique, les conflits agriculteurs-éleveurs, le rôle des chefferies traditionnelles, la justice, la prestations des autorités territoriales, du bilinguisme ou de la place de la langue arabe. Tels sont les problèmes qui constituent des enjeux majeurs à la veille du dialogue national inclusif étaient présagés dans ce recueil, souligne-t-elle. "Une véritable matière à réflexion et pour le dialogue à venir et pour les futures institutions.  je suis surprise par l'objectivité, le courage et le sérieux avec lesquels les sujets avaient été traités qui donnent satisfaction et fierté à tous. Feu Mht H je vous souhaite une bonne lecture", conclut Mme Halimé.

Le Progrès, près pour une mutation digitale

Selon Abdramane Abakar, directeur du développement du journal Le Progrès, bientôt leur quotidien va célébrer ses 29 ans d'existence.  Il informe que le numéro, 00 du journal Le Progrès a paru en son temps, un  mardi 31 août 1993. C'était d'abord un hebdomadaire en phase expérimentale pendant les élections présidentielles d'avril 1996. La partition en quotidien date de février 1998, rappelle Abdramane Abakar. D'après le directeur, de cette datte jusqu'à nos jours, 5841 éditions ont été publiées du lundi à vendredi. Une cinquantaine de numéros spéciaux sur de thèmes variés sont réalisés. Près de 1500 exemplaires vendus chaque jour par abonnement plus de 300 autres sont aussi vendus dans les dépôt de ventes et à la criée. « Le progrès est aujourd'hui, le leader de la presse écrite tchadienne avec ses 2000 exemplaires tirés par jour. Il est en phase d'une mutation digitale avec ses différentes éditions numériques disponibles juste après la sortie du journal papier. son nouveau site Internet lancé il y a quelques semaines, enregistre déjà plus de 5000 abonnements. Un record en audience numérique », dévoile Abdramane Abakar. Pour le directeur, C'est le résultat de l'esprit de travail inculqué par le fondateur feu Mahamat Hissène. Un homme affable consciencieux, humain, enseignant et plein d'humour, déclare le directeur.

Moyalbaye Nadjasna

  • AIMEZ / PARTAGEZ AUSSI LA PAGE IALTCHAD PRESSE
    1. Arts & Culture
    2. Musique
    3. Mode-Beauté

    -Vos Annonces sur le site Ialtchad Presse-

    1. Divertissement
    2. Sports
    3. Mon Pays