lundi 26 septembre 2022

Éducation : Salon de l’excellence et de l’orientation des nouveaux bacheliers

Aoû 17, 2022

Les activités marquant la 1re édition du salon de l’excellence et de l’orientation des jeunes bacheliers du Tchad, organisé  par l’association pour la sensibilisation et la scolarisation des  jeunes  tchadiens  ce  15 août 2022 à l’hôtel  Radisson Blu de N’Djamena se poursuit. Le thème abordé ce mardi 16 de ce mois est : « choisir un métier et une université ». Reportage.

 Hadjé Bolom Djalabiya responsable de Solu-études lors de sa présentation  a mis l’accent sur le mauvais choix des filières que les bacheliers font et précise que solu-études aide les bacheliers sur le choix des filières et les orientes dans les  universités qui les conviennent. «  Quand un bachelier dépose ses dossiers chez nous, on fait une étude des dossiers avant de déposer dans les universités  puisqu’il y a les étudiants qui ne respectent pas les critères de sélection »,  souligne- t-elle.    

Pour les représentants de l’Office National pour la Promotion de l’Emploi (ONAPE)  beaucoup des bacheliers suivent le choix des  leurs parents, d’autres suivent leurs amis et ils font des études qui ne correspond pas à leurs aspirations et habiletés intellectuelles, cela les conduit à une reconversion professionnelle et fait que les étudiants chôment après l’obtention de la licence. « Si un jeune entre dans un institut de formation ou à l’université et opte  pour un domaine, il doit s’assurer que ce choix peut être rentable et s’assurer qu’il peut développer d’autres stratégies autour de ce métier pour pouvoir se former et capitaliser cette formation  au cas où il n’est pas embauché  dans une entreprise, qu’ils puissent  mettre cette stratégie en valeur pour être son propre employeur.  C’est-à-dire développer des idées et des initiatives d’entrepreneuriat au tour de ce métier pour pouvoir s’insérer dans la vie active », disent-ils. Ils ajoutent que quand l’on opère un choix il n’est pas mauvais de faire les métiers  connexes, par exemple : un comptable peut apprendre l’électricité. « Une fois sur le marché de l’emploi, si je n’arrive pas à trouver un travail en comptabilité et que le métier électricité est rentable alors je dois me tourner là où ça donne puisqu’étant sur le marché y a beaucoup des offres et des débauchés donc polyvalence permet de travailler à l’intérieur tout comme à l’extérieur », expliquent-ils.

Ce salon de l’excellence a regroupé plusieurs bacheliers de toutes séries confondues venant de différents lycées de la ville de N’Djamena.

Haoua Adoum Ibeth

  • AIMEZ / PARTAGEZ AUSSI LA PAGE IALTCHAD PRESSE
    1. Arts & Culture
    2. Musique
    3. Mode-Beauté

    -Vos Annonces sur le site Ialtchad Presse-

    1. Divertissement
    2. Sports
    3. Mon Pays