lundi 26 septembre 2022

Accord de Doha : le retour du président du conseil militaire de transition

Aoû 10, 2022

Après avoir séjourné au Qatar pour la signature de l’accord avec les politico-militaires le président du conseil militaire de la transition (PCMT) a regagné Ndjamena ce 9 août 2022. Reportage.

Après de 5 mois de discuter entre les politico-militaires et le gouvernement de la transition pour leur participation au dialogue national inclusif, un accord a été signé le lundi 8 août 2022 à Doha au Qatar, le principal groupe rebelle Front pour l’Alternance et la Concorde Nationale( FACT) et d’autres mouvements rebelles ont rejeté l’accord en dénonçant sa vacuité.

Dans un climat doux ce matin à l’aéroport Hassan Djamous que le président du Conseil militaire de la transition (PCMT) a été accueilli par ces amis politiques. Il est 11h passé l’avion transportant le PCMT est atterri. Au bas de la passerelle étaient alignés les membres du Conseil militaire de transition (CMT). Le Premier ministre de transition (PMT), les membres du gouvernement étaient tous présents.

Quelques personnes ressources rencontrées se sont exprimées au micro de Ialtchad presse.

Pour Amadaye Abdelkerim Bakhite le président du Conseil National économique social et culturel. La volonté manifeste et patriotique du PCMT se concrétise. Chaque jour que Dieu crée, il pose un nouveau jalon surtout après 5 mois des travaux ardus avec complications. Enfin, Dieu nous a aidés à arriver à un accord de paix, « je souhaite que tous les autres frères restés retissant de revenir dans leur pays natal pour apporter leur contribution pour un nouveau ou il fera bon vivre ».

Pour Mme Mariam Djimet Présidente des réseaux des femmes Leaders, le PCMT a su mener les négociations jusqu’à aboutissement de la signature de cet accord. En tant maman et femme leader quand il y a la paix, les femmes vont être plus des femmes locales pour donner la valeur ajoutée à la chose publique.

Youssouf Mahamat Yaro, Maire du 2e  arrondissement soutient que les Tchadiens ont connu beaucoup des problèmes, cet accord du Doha est abouti. C’est la chose la plus importante parce que nous voulons vivre tranquillement. « Les politico-militaires ont accepté de signer pour venir participer au dialogue cela me réjouit ». Le Maire soutient qu’il ne veut plus de voir les enfants du Tchad vivre ce qu’il a vécu dans les années 79, il croit à un dialogue sincère.

Enfin, pour la ministre Amina Priscille Longoh le déplacement de Président a permis la signature de cet accord tant attendu par tous les Tchadiens et sans oublier les politico-militaires. Le dialogue est une opportunité pour réconcilier les gens et lancer la refondation de la nouvelle république pour avoir le maximum des Tchadiens ensemble, « traçons le chemin que nous allons emprunter ».

Ousmane Bello Daoudou

  • AIMEZ / PARTAGEZ AUSSI LA PAGE IALTCHAD PRESSE
    1. Arts & Culture
    2. Musique
    3. Mode-Beauté

    -Vos Annonces sur le site Ialtchad Presse-

    1. Divertissement
    2. Sports
    3. Mon Pays