jeudi 6 octobre 2022

Critères d’élection des artistes auprès de la HAMA

Juil 31, 2022

Le comité d’organisation des élections des artistes a tenu un point de presse ce 30 juillet  à la maison de culture Baba Moustapha pour éclaircir certains points sur l’élection d’un représentant auprès de Haute Autorité des Médias et Audiovisuels (HAMA). L’élection aura lieu le samedi 06 août 2022. Reportage.

Pour le Directeur General du Patrimoine et de la culture au ministère de la Culture et de la Promotion de diversité M. Abdoulaye Babale, cette élection est libre et transparente tous les candidats sont éligibles et remplissent les critères définit par le ministère. Selon ses propos des individus cherchent à tout prix à troubler cette élection sous prétexte qu’ils n’ont pas leurs représentants. Ils sont des individus mal intentionnés c’est ne sont pas des vrais artistes. « Nous sommes surpris que ces individus menacent l’organisation de cette élection. Le ministère a lancé un appel de candidatures ouvert à tous artistes pour déposer leur candidature. Ces 12 candidats ont rempli les conditions et tout a été validé par les huissiers de justice. »

Le Directeur General de la culture et de patrimoine informe que le comité est disponible à prendre en compte toutes les suggestions et les contributions des artistes. Il met en garde tout individu ayant l’intention de boycotter cette élection. Il ajoute que le manquement observé par certains artistes concernant la carte professionnelle des artistes est dû aux problèmes que le ministère a rencontrés avec la suspension de délivrance de cartes des artistes professionnels depuis 2017. Et c’est pour cela que la politique culturelle du Tchad va définir le statut de l’artiste et ensuite la carte professionnelle doit être délivrée afin de savoir qui est artiste qui ne l’est pas. Qui est professionnel ? Qui est semi-professionnel ? Et qui est amateur ? Pour être électeur, il faut être membre du bureau tchadien du droit d’auteur. En ce moment à l’hôtel Radisson un atelier d’orientation et de concertation des artistes pour la participation au dialogue national inclusif est en train de se dérouler.

Pour M. Masra Ngar Jonas directeur de création artistique au ministère de la Culture avant c’était les 6 grands électeurs qui élisent le représentant, mais la loi 19 a actuelle a supprimé les dispositions de l’article 29 qui dit qu’il faut 6 électeurs parce qu’il n’est pas accepté unanimement. Un artiste est une personne qui crée et si tu ne crées pas tu n’es pas artiste. Le ministère a légué une partie de cette responsabilité à BUDRA (le bureau de droit d’auteur). Et le BUDRA sait qui est artiste et qui ne l’est pas. Pour obtenir la carte de BUDRA et voter, ce n’est pas compliqué pour un artiste.

Mariam Mahamat Abakar

  • AIMEZ / PARTAGEZ AUSSI LA PAGE IALTCHAD PRESSE
    1. Arts & Culture
    2. Musique
    3. Mode-Beauté

    -Vos Annonces sur le site Ialtchad Presse-

    1. Divertissement
    2. Sports
    3. Mon Pays