lundi 26 septembre 2022

Musique: « VIVRE », nouveau single de Kaar Kaas Sonn

Jan 04, 2022

L’artiste, musicien tchadien Kaar Kaas Sonn, installé en France depuis des années, sort un single de 5 chansons intitulé « Vivre ». Le single parle de la crise sanitaire de la covid19 qui a chamboulé le mode de vie de l’humanité. L’auteur explique aussi que la pandémie a privé petit à petit l’humanité de sa liberté et d’autres prérogatives constitutionnelles. Et c’est l’exécutif qui gère quasiment seul la politique, foulant ainsi les principes démocratiques de séparation des pouvoirs. Entrevue.

Après l’album masqué, entièrement réalisé à la maison lors des premiers confinements, l’artiste musicien, auteur, compositeur et écrivain, Kaar Kaas Sonn revient avec un single intitulé « Vivre ». Pour l’artiste, ce single a vu le jour sous la pression des événements, dans une période anxieuse. Il explique que la crise sanitaire a chamboulé la vie des gens et petit à petit, l’humanité est dépouillée de sa liberté et d’autres droits constitutionnels. L’artiste souligne que depuis l’avènement de la covid19, c’est l’exécutif qui gère quasiment seul la politique, foulant ainsi les principes démocratiques de séparation des pouvoirs. Ces 5 titres peaufinés en studio et sur lesquels beaucoup de musiciens ont participé. « Nous, nous alignons sagement dans des files d’attente pour aller faire nos courses, puis pour faire le test, afin pour se faire vacciner. C’est extraordinaire d’observer la tension de l’attente, avec incertitudes, crainte, impatience ou ennui », dit l’artiste musicien.

Aussi, Kaar Kaas Sonn souligne que c’est un sentiment d’appartenir à une communauté, car attendre, c’est attendre un intérêt, c’est attendre l’espoir, c’est vivre. Comme dirait Sénèque, c’est la quête d’un avenir meilleur qui pousse les hommes à repousser le bonheur ou, ce qui nous empêche le plus de vivre, c’est l’attente qui se fie au lendemain. Le talentueux musicien estime qu’en attendant, l’on prend mine de rien soin les uns des autres. « Nous attendons dans les rangs pour que la douleur passe, pour que la covid19 parte, pour enfin retrouver la joie », soutient-il. À son avis, c’est aussi le moment d’observer la solitude et l’indigence dévastatrice de certains compatriotes, aggravée par la crise sanitaire.  Dans ce single, l’artiste évoque aussi un nouveau phénomène dans les médias. La parole est libérée. L’on discute, experts et profanes, politiques et citoyens sur ce qui est bon ou mauvais. Selon Kaar Kaas Sonn, il y’en a qui ne sont d’accord avec rien et qui donnent leur point de vue sur tout. Pour lui, la musique est toujours là pour adoucir les tensions.

Pour magnifier l’importance de la musique pendant les moments sombres de la vie, l’artiste, musicien, auteur et compositeur, cite le philosophe allemand Friedrich Nietzsche qui disait : « la vie sans musique est tout simplement une erreur, une fatigue, un exil ». Selon le philosophe, les musiciens savent exprimer, à travers leur art, la beauté de la vie. Et il leur faut des Noires, des Blanches, des Rondes pour faire une bonne musique.

Le titre Why ? (Pourquoi), interroge sur le paradoxe que certains pays ont d’être riche avec une population pauvre, d’avoir du pétrole et de vivre d’assistance humanitaire permanente. De psalmodier le développement sans les bases que sont l’électricité, l’eau, et la justice. De chanter la démocratie en confisquant le pouvoir par la force, en étouffant toute voix discordante.

Au sujet des titres, Kaar Kaas Sonn affirme que c’est un single de circonstance. Il ajoute que titre après titre, il lui semble important de marquer une année aussi difficile en annonçant un message d’espérance.

Un album est prévu pour bientôt. En attendant, écoutons ce single riche en messages d’espoir et d’espérance que l’on peut télécharger gratuitement.

Jules Doukoundjé 

  • AIMEZ / PARTAGEZ AUSSI LA PAGE IALTCHAD PRESSE
    1. Arts & Culture
    2. Musique
    3. Mode-Beauté

    -Vos Annonces sur le site Ialtchad Presse-

    1. Divertissement
    2. Sports
    3. Mon Pays