Hymne national
     Le pays
     Constitution
     Assemblée
     Gouvernement
     Opposition
     Tourisme
     Art & Culture
     Musique
     Sports
     Cuisine
     Images du Tchad

     Éditorial
     Actualité
     Interview
     Forums
     Salon d'entreprises
     Emploi
     Annonces
     Sahibi
     Poésie
     Livre d'or
     Archives
     Groupe ialtchad


 

  Opinion 

IALTCHAD OPINION
« Contre la démagogie, un peu plus de pratiques… »
Par Issa Mahamat Abdelmamout
Article paru le 13 juin 2005, Ialtchad Presse


« Contre la démagogie, un peu plus de pratiques… »
Par Issa Mahamat Abdelmamout

Il n’est de meilleur ciment social que le travail.
Au Tchad, qui est responsable de nos malheurs et qui ne l’est pas ? Quand des médecins, professeurs, ingénieurs, vétérinaires, ou agronomes etc. se reconvertissent dans la politique ou cherchent des bureaux climatisés au lieu d’exercer leur vocation première, on doit se poser des questions.

A bien voir, lire et écouter,  sur la toile (Internet), les Tchadiens n’auront que leurs yeux pour pleurer les années ou même les décennies à venir. De l’intérieur comme de l’extérieur  la vue est sombre. Journalistes, analystes, étudiants, tous convergent vers la théorie et la politique.  

Chers compatriotes, notre passion pour la politique nous empêche de voir la réalité pratique de notre économie même si cette dernière est primordiale. L’énergie fournie pour  changer la politique actuelle de l’extérieur, peut être adaptée et transposée à l’économie, pour le bien être de la population tchadienne et donc nous tous.

Le pays produit des biens agricoles et d’élevage, mais personne ne veut en parler : peut être qu’on attend Microsoft pour créer des emplois. Les tomates, les mangues, la gomme arabique, le sorgho ….pour ne citer que ceux-là, sont vendus sans valeur ajoutée. Le manque de volonté politique et la concentration de têtes pensantes dans la capitale et les bureaux ne donnent pas de perspectives d’avenir.
Tout le monde veut s’enrichir et donc les raccourcis pour atteindre tous les rêves, c’est la politique. En politique et commerce on a pas besoin d’aller à l’école argumentent certains, surtout dans les « carrefour ». Je me réserve de commenter ce dernier.

Au Tchad comme partout en Afrique, il est rare d’entendre un homme politique parler dans sa campagne de créations d’emplois et des entreprises pour faire vivre la population dans sa dignité. (Un atelier avec 2 employés est une entreprise).
Le langage de nos hommes politiques est celui hérité des négriers blancs et des colonialistes qui pillaient le continent en promettant quelques paquets de sucres ou des  pacotilles aux autochtones. Aujourd’hui, l’héritage perdure grâce à la démagogie des hommes politiques, à l’ignorance et à la pauvreté des populations qui manquent de tout.

Dans les campagnes politiques on promet monts et merveilles : si vous votez pour moi je vous construirais des hôpitaux, des écoles ; vous aurez beaucoup d’argent, etc. Jamais vous n’entendez le mot emploi même dans la démagogie. (Le travail qu’il a fui pour la politique). Cette façon de faire a atteint le peuple à tel point que celui qui ne promet rien n’a rien car personne ne vote pour lui. Un crime démocratique contre le pauvre peuple qui n’est pas éduqué et formé pour cette « démocratie bâtarde » discutable sur ce continent.

Par ailleurs, personne ne peut ignorer la situation que vivent les Tchadiens aujourd’hui. Mais rien n’empêche de mettre l’économie en avant, qu’on soit en démocratie ou en dictature. Toutes les grandes démocraties occidentales ont vu les dynamismes économiques avant la démocratie. Car la démocratie est difficilement compatible avec la pauvreté et l’ignorance.
La politique, tout le monde en parle en théorie, mais en pratique elle est aussi la gestion, l’économie, l’administration, la résolution du chômage………

Etudiants des tous bords, universitaires, enseignants, chefs d’entreprises, consultants, politologues, politiciens, il est temps de se débarrasser de ces lunettes intellectuelles dont la visibilité est un peu encrassée et se limite à des visions théoriques.

Pourquoi ne pas faire des rapports voire même dix (10) pages chacun selon sa compétence et polluer les bureaux de l’état, comme ça au moins demain on pourra dire que j’ai proposé mes idées et qu’on me les a jetées à la figure.
Selon un dicton
« La théorie c’est quand on sait tout et rien ne fonctionne, la pratique c’est quand tout fonctionne et que l’on ne sait pas pourquoi ». En faisant beaucoup de pratiques, certaines choses peuvent bouger sans se rendre compte. Et faire des rapports, c’est déjà faire un pas vers la pratique. Nous devrions nous mettre au travail, apprendre sans arrogance « aide-toi, le ciel d’aidera » de l’extérieur ou de l’intérieur, chacun peut apporter ses idées dans le ministère de sa compétence. Je suis convaincu que la réussite communautaire ou collective est la somme des réussites individuelles

Le Tchad appartient à tous les tchadiens et les adversaires politiques ne sont pas des ennemis. Des réunions à paris pour changer la donne c’est bien, mais une réunion pour l’économie et l’investissement sera plus que bien.

« Qui d’autres que les tchadiens doivent porter leurs causes ?»

Issa Mahamat Abdelmamout
Faculté des sciences et techniques
Tours (France)
abdelmamout@wanadoo.fr

PS : Le français n’étant pas notre langue maternelle et certains de nos compatriotes étant arabophones, je pense que la contribution de chacun est la bienvenue car le contenu importe plus que la forme. Soyons humble avec nous même.


Les autres articles parus dans la rubrique Opinion sur Ialtchad Presse

« Jeunesse quel avenir ? »  Par Piquet DINGAMMADJI
« Le Tchad et sa diplomatie : quelles perspectives pour sortir des pièges de la...» Par T.M.Allim
« Unissons-nous »  Par Piquet DINGAMMADJI
« Lettre ouverte à la Libye  » Par Dr Djiddi Ali Sougoudi, Médecin généraliste
« Le grand docteur Félix Ngoussou est aussi le plus grand plagiaire tchadien » Mahamat A. M.
« Coton Tchad, mamelle de l'économie ou vache à lait ? »  Par NDakmissou GEDEON
« Comment en est-on arrivé là ? »  Par Piquet DINGAMMADJI
Université de Ndjamena « Les années hypothéquées  continuent »  Par Armel ALLARAMBAYE
 
« Crise énergétique, quels sont les auteurs ? »  Par NDAKMISSOU GEDEON FMSB-UY1
« Ce qui se dit à N’djamena !!! » Par Abdelsemi Ahmat
« Encore du ridicule juridictionnel au Tchad ! » Par Albert TAMWARI
« Où va la démocratie africaine, entre mal de l’air et mal de pouvoir ? » Par Enoch Djondang
« Accord du 13 août 2007 : La CPDC piégée, IDI peut se rire de l’avenir…» Par Enoch Djondang
  « H. Habré: L'homme qui nous défendit de l'annexion extérieure » P.2&3 Par Ali Souleymane
« La guerre des tranchées et les tranchées de la paix » Par Enoch Djondang
« Résidus Culturels et Conscience Nationale : Dépolitiser l’Ethnitisation de la R » Par M. Monza
 
«Hissein Habré: L'homme qui nous défendit de l'annexion extérieure » P.1 Par Ali Souleymane
« La LTDH doit revenir aux valeurs d'origines » Par Enoch Djondang
«La corruption ou la version tchadienne de la solidarité » Par Adam Abdramane Mouli
« Le Tchad des conflits et le difficile cheminement vers la paix » Par Enoch Djondang
« En hommage au grand démocrate Dr Ibni Oumar Mht Saleh » Par Enoch Djondang

« Problématique de la société Tchadienne » Par Adam Abdramane Mouli alias Djidda
« Tchad : la stabilité perdue » Par Abdelsemi Ahmat
« TCHAD : Diplomatie d’Humiliation et d’Exil…» ( 3e et dernière partie ) Par Hassane Mayo A.
« L’espoir déçu » Par Eric Topona MOCNGA
« L’illusion de pouvoir pour lequel les Tchadiens s’entredéchirent depuis tant d’années…» Enoch
« TCHAD : Diplomatie d’Humiliation et d’Exil… Partie 2» Par Hassane Mayo-Abakaka
« Opération Arche de ZOE : la chasse au mystère » Par Caman Bédaou Oumar
« TCHAD : Diplomatie d’Humiliation et d’Exil… Partie 1» Par Hassane Mayo-Abakaka
« Affaire "arche de zoé" ou le tendon d’Achille de la Françafrique ? » Par Enoch Djondang
« L’esclavage post-moderne : Quand la France vole au secours de l’arche de Zoé » Par Nguepe

« Les nuages qui s’amoncellent à l’horizon du pays de Toumai le troglodyte
» Par Enoch D.
« Les Barouds d'honneur d'une génération politique qui a échoué? » Par Enoch Djondang
« Analyse de la situation politique actuelle au Tchad » Par Gaya-Ple Seïd
« Beac, des réformes qui poussent le Tchad à la périphérie » Par Mahamat Djarma Bourma
« TCHAD : La réconciliation nationale est-elle possible ? » Par Hassane Mayo-Abakaka
«TCHAD: La Pétro-Diplomatie pourrait-elle effacer les vestiges de l’ancien régime?» Mayo H.
« TCHAD : L’ingérence soudanaise au Tchad. » Par Hassane Mayo-Abakaka
« TCHAD : Quelle Conférence de Paix ? » Par Hassane Mayo-Abakaka
« Le procès de Habré, vite! » Par Jaqueline Moudeina
« Une certaine conviction personnelle » Par Hassan Abdelkerim Bouyebri
« La guerre actuelle du Tchad : une absurdité. » Par Abia Maal
« Flash sur les solutions de sortie de crise existantes » Par Enoch Djondang
«Conséquences du conflit tchado-tchadien sur la vie du pays » Gaya – Ple Seïd

« TCHAD: Comment se présente la situation politique actuelle ? » Hassane Mayo-Abakaka
« Toujours des bilans macabres et la bêtise continue…» Par Enoch Djondang
« Le dernier Combat du Général Idriss Déby Itno » Par Enoch Djondang
« Les conditions d’un vrai dialogue national au Tchad » Par Enoch Djondang
« Les chemins du maquis : un business macabre et juteux pour les Tchadiens !
» Par Enoch Dj.
« La vraie fausse querelle sur le taux de participation du 03 mai 2006 » Par Enoch Djondang
«Françafrique: quand le mythe de la stabilité flirte avec le mécanisme de stérilité» K. Fadoul
« Mars 20, 2006 : Et si la CEMAC ne dépendait que de nous… »
Par Djimé Adoum
«12 février 1979, l’éclatement de la Guerre civile au Tchad » Gaya – Ple Seïd
« Tchad: l'oléoduc et les 300 puits n'appartiennent pas aux tchadiens » Par A. Allatchimi
« Partenariat Banque Mondiale-Tchad: l’apologie d’une grande supercherie ?
» Par Enoch D.
TCHAD-BM: « Le Tchad n’est pas la chasse gardée de la Banque Mondiale.» Par Hassane M.A
« Le Miroir aux alouettes
». Par A.S. FADOUL , A.F. KOUYOU , M.S. ABDOULAYE
« Affaire Hissein Habré: et si l’Afrique refusait la justice ? » Par M. D.
« Pourquoi choisit-on toujours la guerre comme moyen d'expression? » Par Oumar I.Senoussi

« Le pétrole appauvrissant du Tchad » Par le Député Ali Gabriel Golhor  

« Livrez Habré, Ouest-africains: le reste, c’est pas votre affaire
» Par Patrick K. Kodibaye
« Et si Georges WÉA était Tchadien ? » Par Enoch Djondang
« Comment était la lutte pour l'indépendance au Tchad ? » Par Gaya -Ple Seïd
« La nouvelle guerre du Tchad a commencé… » Par Enoch Djondang
« Une ville malade et des habitants en circumambulation forcée.» Par Djiddi Ali Sougoudi S.
« REFERENDUM ET VILLE MORTE : EVITER LA CONFUSION SVP ! » Par Enoch Djondang
« Contre la démagogie, un peu plus de pratiques… » Par Issa Mahamat Abdelmamout
« Qu'est-ce qu'un homme politique? » Par Gaya -Ple Seïd
« Que pourrait-on encore espérer des Politico-militaires? » Par Hassane Mayo-Abakaka
« Code musulman de la famille: L'UCMT endosse le bonnet d’âne » Par Timothée Donangmaye
« Pour que notre pétrole ne signe pas l’inanité de notre espoir! »  Par Lapia Jajowaye
«Faut-il une loi unique sur les gestions des revenus pétroliers au Tchad? »Par Lapia Jajowaye
« Faut-il une seule loi pour tous les puits de pétrole ? » Par Enoch Djondang
Code musulman de la famille: Réaction tardive du Président DEBY Par Timothée Donangmaye
Code musulman de la famille: L’UCMT veut sacraliser sa fuite de responsabilités Par Timothée
SENAFET pas seulement pour les femmes mais aussi pour le bien être des hommes Par Wahilo D
« Quelle Diplomatie pour le Tchad ? » Par Hassane Mayo-Abakaka
« La majorité démographique doit rejoindre la majorité morale » Par Timothée Donangmaye
« Encore une année qui s’en va pour le Tchad. » Par Christophe Koulyo
« Esprit de créativité, vision à long terme. » Par Wahilo
«Le Tchad, une République assassinée par les hommes politiques sans éthique» Par Nouradine.
«Géopolitique pour l'ambition de certains acteurs ou pour le bien de notre pays?» Diguera W.
« Quelle alternative à trouver après l’oubli de la non Publication du décret de... » Par Gagoloum
« La communication politique dans notre pays où l’art de plagiat » Par Adoum Gagoloum
« École Idriss Deby de Djeddah (R.A.S): cher à la colonie tc... » Par Al-Amine M.Abba Seid
« Chronique d’un retour de N’Djamena » Par Saleh Goukouni
« L’homme : MISKINE Idriss » Par Doungous Daga Nangterle
« La servitude de Mahamat Hissein » Par Timothée Donangmaye
« Moussa Faki ou l'entorse à la géopolitique » Par Lyadish Ahmed
« Laïcité: Quelle laïcité ? Par Saleh Kebzabo, député, Président de l’UNDR    

Le pays | Constitution | Assemblée | Gouvernement | Opposition | Tourisme | Art & Culture | Musique | Sports | Cuisine | Images du Tchad
Éditorial | Actualité | Interview | Forums | Salon d'entreprises | Emploi | Annonces | Sahibi | Poésie | Livre d'or | Archives | Groupe ialtchad